share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les chevaliers teutoniques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les chevaliers teutoniques

Les chevaliers teutoniques

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les chevaliers teutoniques"

Présentation de Les chevaliers teutoniques

Si Templiers et Hospitaliers sont connus du public français, c'est moins le cas de la " maison de l'hôpital des Allemands de Sainte-Marie de Jérusalem ", véritable nom de l'Ordre teutonique. Les images du film d'Eisenstein, Alexandre Nevski, ont marqué les esprits, créant un véritable stéréotype des " chevaliers Teutoniques " : l'incarnation éternelle de l'envahisseur germanique, le manteau blanc à croix noire recouvrant une lourde armure d'acier, le visage démoniaque masqué par un heaume cylindrique. On s'est plu à voir en eux les agents avides de la colonisation allemande de l'Est, les impitoyables serviteurs d'une évangélisation aussi brutale que prédatrice. De fantasmes romantiques en interprétations fallacieuses, on en est venu à ignorer leurs réalisations politiques et économiques. De leur naissance en Terre sainte à nos jours, Sylvain Gouguenheim retrace l'épopée de ces chevaliers conquérants, colonisateurs et administrateurs, devenus de véritables princes bâtisseurs avec la fondation de l'Etat de Prusse et la construction de puissantes forteresses, dont la célèbre Marienburg. S'appuyant sur une documentation riche et souvent inédite, livrant pour la première fois de très nombreux extraits de sources traduits en français (chroniques de l'Ordre, textes législatifs, correspondance des grands maîtres, rapports des espions, etc.), il nous entraîne dans une chevauchée haletante sous les remparts de Saint-Jean-d'Acre, en Prusse, en Sicile, sur les glaces du lac Peïpous et aux champs sanglants de Tannenberg.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 775  pages
  • Dimensions :  5.2cmx14.6cmx21.4cm
  • Poids : 798.3g
  • Editeur :   Tallandier Paru le
  • Collection : MOYEN-AGE
  • ISBN :  2847342206
  • EAN13 :  9782847342208
  • Classe Dewey :  940
  • Langue : Français

D'autres livres de Sylvain Gouguenheim

Aristote au mont Saint-Michel

On considère généralement que l'Occident a découvert le savoir grec au Moyen Âge, grâce aux traductions arabes. Sylvain Gouguenheim bat en brèche une telle idée en montrant que l'Europe a toujours maintenu ses contacts avec le monde grec. Le Mont-Saint-Michel, notamment, constitue le [......

Regards sur le Moyen Age : 40 histoires médiévales

Le baptême de Clovis est-il celui de la France ? Les serfs sont-ils des esclaves ? Jeanne d'Arc a-t-elle fait sacrer Charles VII ? Que recouvre la notion d'hérésie ? Et finalement, à quelle réalité l'expression Moyen Age renvoie-t-elle ? Répondre à ces questions, c'est redécouvrir une [....

La réforme grégorienne

Au XIe siècle, sur fond de lutte acharnée entre le Pape et l'Empereur, l'Occident connaît une révolution qui bouleversera à jamais son visage : c'est la réforme grégorienne, inspirée du nom du pape Grégoire VII, avec des effets qui durent encore aujourd'hui. Les réformateurs du XIe siècle...

Le Moyen Age en questions

La guerre et la paix, le pouvoir, le travail, la foi et la culture, la mémoire et les mythes, autant de thèmes étudiés qui permettront de mieux comprendre les spécificités médiévales et de montrer comment le travail des historiens nuance, amende ou précise la plupart des idées toutes faite...

Voir tous les livres de Sylvain Gouguenheim

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les chevaliers teutoniques

Si Templiers et Hospitaliers sont connus du public français, c'est moins le cas de la " maison de l'hôpital des Allemands de Sainte-Marie de Jérusalem ", véritable nom de l'Ordre teutonique. Les images du film d'Eisenstein, Alexandre Nevski, ont marqué les esprits, créant un véritable stéréotype des " chevaliers Teutoniques " : l'incarnation éternelle de l'envahisseur germanique, le manteau blanc à croix noire recouvrant une lourde armure d'acier, le visage démoniaque masqué par un heaume cylindrique. On s'est plu à voir en eux les agents avides de la colonisation allemande de l'Est, les impitoyables serviteurs d'une évangélisation aussi brutale que prédatrice. De fantasmes romantiques en interprétations fallacieuses, on en est venu à ignorer leurs réalisations politiques et économiques. De leur naissance en Terre sainte à nos jours, Sylvain Gouguenheim retrace l'épopée de ces chevaliers conquérants, colonisateurs et administrateurs, devenus de véritables princes bâtisseurs avec la fondation de l'Etat de Prusse et la construction de puissantes forteresses, dont la célèbre Marienburg. S'appuyant sur une documentation riche et souvent inédite, livrant pour la première fois de très nombreux extraits de sources traduits en français (chroniques de l'Ordre, textes législatifs, correspondance des grands maîtres, rapports des espions, etc.), il nous entraîne dans une chevauchée haletante sous les remparts de Saint-Jean-d'Acre, en Prusse, en Sicile, sur les glaces du lac Peïpous et aux champs sanglants de Tannenberg.