share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Occupation allemande en France 1940-1944

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Occupation allemande en France 1940-1944

L'Occupation allemande en France 1940-1944

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Occupation allemande en France 1940-1944"

Présentation de L'Occupation allemande en France 1940-1944

Pour beaucoup, le massacre d'Oradour-sur-Glane, commis par les SS, est le symbole de la barbarie allemande lors de la Seconde Guerre mondiale. Mais les crimes perpétrés par les Allemands ne doivent pas être imputés aux seuls SS. En effet, contrairement à l'idée reçue d'une attitude "propre" de l'armée allemande, cet ouvrage met l'accent sur la sévérité de l'occupation et de la répression opérée en France par l'"antique" et "glorieuse" Wehrmacht. Il montre la relation existant entre les mesures contre la Résistance et la persécution des Juifs qui fut, dès fin 1941, préparée par le commandement militaire à Paris. Par ailleurs, Ahlrich Meyer étudie la continuité de cette politique et sa radicalisation, conduisant à la terreur de l'année 1944. Le caractère criminel des représailles ne provient pas, comme on le dit pour les justifier, d'un cycle attentats-répression. L'auteur en déduit que ce comportement est la conséquence d'une image de l'ennemi fondée sur une idéologie politico-raciste, dirigée contre certaines parties de la population, en premier lieu les Juifs et les communistes. Les documents utilisés - souvent inédits - sont issus d'archives allemandes. Ils montrent, vues du côté des occupants, les décisions prises pour lutter contre la Résistance. Et permettent ainsi de mieux évaluer l'importance de celle-ci.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 235  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.0cmx24.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Privat Paru le
  • Collection : Bibliothèque Historique
  • ISBN :  2708956930
  • EAN13 :  9782708956933
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Occupation allemande en France 1940-1944

Pour beaucoup, le massacre d'Oradour-sur-Glane, commis par les SS, est le symbole de la barbarie allemande lors de la Seconde Guerre mondiale. Mais les crimes perpétrés par les Allemands ne doivent pas être imputés aux seuls SS. En effet, contrairement à l'idée reçue d'une attitude "propre" de l'armée allemande, cet ouvrage met l'accent sur la sévérité de l'occupation et de la répression opérée en France par l'"antique" et "glorieuse" Wehrmacht. Il montre la relation existant entre les mesures contre la Résistance et la persécution des Juifs qui fut, dès fin 1941, préparée par le commandement militaire à Paris. Par ailleurs, Ahlrich Meyer étudie la continuité de cette politique et sa radicalisation, conduisant à la terreur de l'année 1944. Le caractère criminel des représailles ne provient pas, comme on le dit pour les justifier, d'un cycle attentats-répression. L'auteur en déduit que ce comportement est la conséquence d'une image de l'ennemi fondée sur une idéologie politico-raciste, dirigée contre certaines parties de la population, en premier lieu les Juifs et les communistes. Les documents utilisés - souvent inédits - sont issus d'archives allemandes. Ils montrent, vues du côté des occupants, les décisions prises pour lutter contre la Résistance. Et permettent ainsi de mieux évaluer l'importance de celle-ci.