share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Croisière du Snark

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Croisière du Snark

La Croisière du Snark

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Croisière du Snark"

Présentation de La Croisière du Snark

Réédition de l'odyssée de Jack qui parcourt le Pacifique sur un navire construit il y a tout juste cent ans et qu'il apprendra à gouverner « sur le tas », en cours de route, après la désertion du capitaine. Ce voyage ne fut pas seulement pour lui l'occasion d'envoyer les articles qui constituent ce livre et dans lesquels il décrit avec l'humour et la ferveur qu'on lui connaît un monde dont la beauté sauvage semble être un hymne à sa liberté chérie – hymne d'autant plus déchirant qu'il commence à être assourdi par cette drôle d'invention qu'est le progrès. Il fut aussi l'occasion pour lui d'écrire parmi ses plus grands livres – dont Martin Eden –, de se découvrir un don pour le surf – son texte en lance la mode aux Etats-Unis – et de voir, mélancolique, son corps épuisé poser des limites à sa nietzschéenne volonté.le public Celui de Jack London, celui de Melville, celui de Stevenson, celui des très grands en somme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 266  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.2cmx17.4cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Libretto
  • ISBN :  2752901909
  • EAN13 :  9782752901903
  • Classe Dewey :  919
  • Langue : Français

D'autres livres de Jack London

L'Appel de la forêt

Admiré par tous et choyé par son maître, le chien Buck ne se méfie pas des humains. Un homme va pourtant l'arracher à son foyer ; un autre va lui enseigner la dure loi du plus fort. Devenu chien de traîneau, Buck découvre la violence, le goût du sang, les rivalités au sein de sa meute. ...

Prix : 66 DH
Croc-Blanc

" Mangez ou soyez mangé ", c'est la loi unique, absolue du Wild, au cœur des terres du Grand Nord. Une réalité impitoyable qu'affronte Croc-Blanc, un jeune chien-loup courageux qui se heurte à la dure loi de la nature, comme à la cruauté des hommes. Le froid, la faim, la lutte à mort, la ...

Prix : 68 DH

L'Amour de la vie

Dans ce recueil de nouvelles, Jack London conduit le lecteur dans les contrées solitaires de l'Alaska, où l'humanité apparaît avec toutes les servitudes et les grandeurs de la vie primitive. Kipling avait décrit les Anglais aux Indes, Jack London retrouve en Alaska les rudes gaillards ...

Prix : 69 DH
Croc-Blanc

LE MONDE IMPITOYABLE DU GRAND NORD. Le froid, la faim, la lutte à mort, la haine et le pouvoir : un jeune loup courageux se heurte à la dure loi de la nature et des hommes. La plus formidable histoire d'animaux qu'on ait jamais écrite. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non ...

Prix : 56 DH

Voir tous les livres de Jack London

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Croisière du Snark

Réédition de l’odyssée de Jack qui parcourt le Pacifique sur un navire construit il y a tout juste cent ans et qu’il apprendra à gouverner « sur le tas », en cours de route, après la désertion du capitaine. Ce voyage ne fut pas seulement pour lui l’occasion d’envoyer les articles qui constituent ce livre et dans lesquels il décrit avec l’humour et la ferveur qu’on lui connaît un monde dont la beauté sauvage semble être un hymne à sa liberté chérie – hymne d’autant plus déchirant qu’il commence à être assourdi par cette drôle d’invention qu’est le progrès. Il fut aussi l’occasion pour lui d’écrire parmi ses plus grands livres – dont Martin Eden –, de se découvrir un don pour le surf – son texte en lance la mode aux Etats-Unis – et de voir, mélancolique, son corps épuisé poser des limites à sa nietzschéenne volonté.le public Celui de Jack London, celui de Melville, celui de Stevenson, celui des très grands en somme.