share_book
Envoyer cet article par e-mail

Essais d'empirisme radical

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Essais d'empirisme radical

Essais d'empirisme radical

  (Auteur)


Prix : 134,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Essais d'empirisme radical"

Présentation de Essais d'empirisme radical

N'admettre que ce dont on puisse faire l'expérience et rendre justice à tout ce qui peut être objet d'expérience. Voilà en une phrase le programme de William James dans cet ouvrage, dont la simplicité n'a d'égale que la radicalité. Il s'agit bien d'un programme philosophique, mais qui vise à ressaisir la vie concrète, derrière les abstractions de la philosophie académique. Ce livre est traversé par une tension : exposer techniquement et précisément ce que la danse réglée des affrontements entre grands systèmes métaphysiques (qu'ils soient rationalistes ou empiristes) nous a dérobé, à savoir les expériences, leurs motifs et leurs liens, dont le monde et nos vies sont tissés. Publié en 1912, ce recueil posthume expose le coeur de la philosophie de l'expérience de William James : une approche neuve de la conscience, de l'expérience pure, des relations et de l'activité. Moment majeur dans l'histoire de la philosophie américaine, ces Essais ont eu une influence durable : Henri Bergson, Alfred N. Whitehead et Bertrand Russell ont noué avec eux leurs dialogues les plus féconds.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 236  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.2cmx17.6cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Champs
  • ISBN :  2080801767
  • EAN13 :  9782080801760
  • Classe Dewey :  191
  • Langue : Français

D'autres livres de William James

Le pragmatisme

Qu'est-ce que le pragmatisme ? Un des rares termes de la langue courante qui vienne de la philosophie, qui plus est de la philosophie américaine. Le psychologue et philosophe William James, frère du célèbre romancier, compare le pragmatisme au corridor de l'hôtel-philosophie : chaque chambre...

Précis de psychologie

William James (1842-1910) est une des figures les plus importantes de la psychologie du début du XXème siècle. Ses analyses de la conscience ont inspiré des romanciers comme Virginia Woolf ou James Joyce et des philosophes comme Husserl, Bergson ou Whitehead. Il est aussi à l'origine d'une [...

Philosophie de l'expérience

" Je me fatigue et je vous fatigue, je le sais, en cherchant vainement à décrire par des concepts et des mots ce qui, selon moi, excède en même temps toute conceptualisation ou verbalisation. Tant que l'on continue de parler, l'intellectualisme demeure sans conteste maître du terrain. On ne ...

Voir tous les livres de William James

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Essais d'empirisme radical

N'admettre que ce dont on puisse faire l'expérience et rendre justice à tout ce qui peut être objet d'expérience. Voilà en une phrase le programme de William James dans cet ouvrage, dont la simplicité n'a d'égale que la radicalité. Il s'agit bien d'un programme philosophique, mais qui vise à ressaisir la vie concrète, derrière les abstractions de la philosophie académique. Ce livre est traversé par une tension : exposer techniquement et précisément ce que la danse réglée des affrontements entre grands systèmes métaphysiques (qu'ils soient rationalistes ou empiristes) nous a dérobé, à savoir les expériences, leurs motifs et leurs liens, dont le monde et nos vies sont tissés. Publié en 1912, ce recueil posthume expose le cœur de la philosophie de l'expérience de William James : une approche neuve de la conscience, de l'expérience pure, des relations et de l'activité. Moment majeur dans l'histoire de la philosophie américaine, ces Essais ont eu une influence durable : Henri Bergson, Alfred N. Whitehead et Bertrand Russell ont noué avec eux leurs dialogues les plus féconds.