share_book
Envoyer cet article par e-mail

La philosophie morale de kant

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La philosophie morale de kant

La philosophie morale de kant

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La philosophie morale de kant"

Présentation de La philosophie morale de kant

La philosophie morale de Kant est-elle un formalisme abstrait et vide, incapable d'engendrer des actes moraux effectifs dans le monde historique ? Peut-elle se renverser en son contraire, un immoralisme arbitraire de la subjectivité triomphante, en raison du caractère tautologique et indéterminé du principe sur lequel elle repose, à savoir la forme universelle de la loi morale ? Est-elle un rigorisme ascétique interdisant à l'homme de poursuivre son bonheur personnel, une éthique sublime mais morose, comme le lui reproche Hegel ? A ces questions, le présent ouvrage tente de répondre par la négative. Si la morale de Kant comporte une partie formelle et pure (a priori), une métaphysique des moeurs, ainsi qu'une grande exigence de rigueur, seule garantie de l'objectivité, de l'universalité et de la nécessité des prescriptions morales, elle ne se réduit pas à cela. Elle englobe aussi une doctrine de la vertu, énonçant le système de nos devoirs, et se prolonge en une anthropologie pratique qui la rend éminemment joyeuse, humaine et applicable.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 509  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Essais
  • ISBN :  2020342316
  • EAN13 :  9782020342315
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de  Catherine Larrère

Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence

Aux antipodes d'une fresque pittoresque retraçant l'histoire tumultueuse de l'Empire romain sur le thème de la grandeur et de la décadence, ces Considérations et ces Réflexions sont bien plutôt deux textes de réflexion politique : Montesquieu, par une argumentation limpide et lapidaire qui...

Ecosophies La philosophie à l'épreuve de l'écologie

Les réflexions que les processus multiformes de dégradation de la nature ont pu susciter ces dernières décennies ont eu pour étrange effet de rétablir des frontières là où la crise environnementale elle-même, de par son caractère essentiellement global, les avait en premier lieu effacées...

Trois essais sur l'éthique économique et sociale

Après avoir brossé un panorama des fondements de l'éthique économique et sociale, Christian Arnsperger ébauche une analyse inspirée du fonctionnement de la société économique moderne. Catherine Larrère nous invite, pour sa part, à replacer la nature comme médiatrice entre les deux ordres...

Voir tous les livres de  Catherine Larrère

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La philosophie morale de kant

La philosophie morale de Kant est-elle un formalisme abstrait et vide, incapable d'engendrer des actes moraux effectifs dans le monde historique ? Peut-elle se renverser en son contraire, un immoralisme arbitraire de la subjectivité triomphante, en raison du caractère tautologique et indéterminé du principe sur lequel elle repose, à savoir la forme universelle de la loi morale ? Est-elle un rigorisme ascétique interdisant à l'homme de poursuivre son bonheur personnel, une éthique sublime mais morose, comme le lui reproche Hegel ? A ces questions, le présent ouvrage tente de répondre par la négative. Si la morale de Kant comporte une partie formelle et pure (a priori), une métaphysique des mœurs, ainsi qu'une grande exigence de rigueur, seule garantie de l'objectivité, de l'universalité et de la nécessité des prescriptions morales, elle ne se réduit pas à cela. Elle englobe aussi une doctrine de la vertu, énonçant le système de nos devoirs, et se prolonge en une anthropologie pratique qui la rend éminemment joyeuse, humaine et applicable.