share_book
Envoyer cet article par e-mail

Critique de la raison pratique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Critique de la raison pratique

Critique de la raison pratique

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Critique de la raison pratique"

Présentation de Critique de la raison pratique

Quelle est l'origine de la morale ? Les sociologues font de l'obligation morale l'intériorisation d'une contrainte sociale. Mais comment expliquer que des normes imposées par la famille ou la société soient reprises par l'individu et érigées en lui sous forme de devoirs ? Aucune volonté extérieure ne peut obliger quelqu'un en son for intérieur. La société et autrui peuvent contraindre mais ne sauraient obliger en conscience. La thèse de la genèse sociale du sentiment moral se heurte donc à une sérieuse difficulté que la Critique de la raison pratique (1788) résout magistralement : je ne peux me sentir obligé que par ma propre volonté. Le devoir est une loi qui s'impose à la conscience du sujet "parce qu'elle est issue de sa volonté". La conscience morale est ainsi l'expression du pouvoir législateur de la volonté sur elle-même, ce que Kant appelle la liberté ou encore "autonomie". Structure intime de la conscience humaine, la loi est morale avant d'être sociale ou religieuse. Un grand texte, dense et profond, à lire et à relire. --Paul Klein --Ce texte fait référence à l'éditionPoche .

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.2cmx12.4cmx18.2cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Quadrige Grands textes
  • ISBN :  2130541895
  • EAN13 :  9782130541899
  • Classe Dewey :  170
  • Langue : Français

D'autres livres de Emmanuel Kant

Projet de paix perpétuel

Lorsque Kant publie en 1795 son Projet de paix perpétuelle, l'Europe sort à peine, et très provisoirement, d'un cycle guerrier de plusieurs années. Il y a un courage certain, pour un sujet du roi de Prusse, à réprouver publiquement le bellicisme des grandes puissances. La paix est tout, aux ...

Prix : 33 DH
Leçons d'éthique

Les cours de Kant enseignaient la simplicité dans la pensée et le naturel dans la vie. Il avait l'entrain d'un jeune homme. Son front découvert, construit pour la pensée, était le siège d'une sérénité indestructible. Il recourait à son gré à la plaisanterie, à l'esprit, à la fantaisie ...

Prix : 103 DH

Fondements de la métaphysique des moeurs

Publiés en 1785, les Fondements de la métaphysique des mœurs jettent les bases des philosophies de la liberté qui se développèrent au XIXè siècle. Kant y affirme, notamment, la nécessité d'une philosophie morale pure, débarrassée de toutes les scories portées par l'empirisme, et ...

Prix : 62 DH
Qu'est-ce que les Lumières ?

" Sapere aude ! (ose savoir !) Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Telle est la devise des Lumières. " Dans ce texte manifeste de la philosophie des Lumières, Kant établit que l'accès à la libre pensée est possible pourvu que la loi garantisse la liberté d'expression. La l...

Voir tous les livres de Emmanuel Kant

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Critique de la raison pratique

Quelle est l'origine de la morale ? Les sociologues font de l'obligation morale l'intériorisation d'une contrainte sociale. Mais comment expliquer que des normes imposées par la famille ou la société soient reprises par l'individu et érigées en lui sous forme de devoirs ? Aucune volonté extérieure ne peut obliger quelqu'un en son for intérieur. La société et autrui peuvent contraindre mais ne sauraient obliger en conscience. La thèse de la genèse sociale du sentiment moral se heurte donc à une sérieuse difficulté que la Critique de la raison pratique (1788) résout magistralement : je ne peux me sentir obligé que par ma propre volonté. Le devoir est une loi qui s'impose à la conscience du sujet "parce qu'elle est issue de sa volonté". La conscience morale est ainsi l'expression du pouvoir législateur de la volonté sur elle-même, ce que Kant appelle la liberté ou encore "autonomie". Structure intime de la conscience humaine, la loi est morale avant d'être sociale ou religieuse. Un grand texte, dense et profond, à lire et à relire. --Paul Klein --Ce texte fait référence à l'éditionPoche .