share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Docte ignorance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Docte ignorance

La Docte ignorance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Docte ignorance"

Présentation de La Docte ignorance

La docte ignorance est un texte majeur. Oeuvre d'un penseur profond et doté d'une singulière puissance spéculative, elle représente un moment important de l'histoire de la philosophie en raison de son caractère innovant et de l'influence déterminante qu'elle a exercée.Nicolas de Cues est le dernier des médiévaux et le premier des modernes. Dans son introduction, Hervé Pasqua montre ce que son œuvre doit à la pensée de Maître Eckhart dont elle fait passer les thèses dans la modernité.La pensée cusaine se présente comme celle d'un passeur et d'un promoteur. Elle anticipe la Renaissance, elle prépare les développements ultérieurs de la philosophie en se centrant sur le problème de la connaissance et annonce Kant dont elle est le précurseur.Le Cusain révèle à son ami le Cardinal Julien Cesarini, à qui il dédie son oeuvre, que la notion centrale de la docte ignorance – « embrasser l’incompréhensible incompréhensiblement » – est venue à son esprit en pleine mer, lors de son retour de Constantinople sur la route de Venise, entre novembre 1437 et février 1438. Il nous apprend aussi, dans sa dédicace finale, que l'œuvre a été achevée à Cues le 12 février 1440.Hervé Pasqua, Recteur de l'Institut Catholique de Rennes, a traduit et commenté de nombreuses oeuvres de Nicolas de Cues, aux éditions du Cerf, chez Téqui, et pour la collection Épiméthée des PUF.Il est également l’auteur de : Pascal, penseur de la grâce, Téqui, 2000, de Qu’est-ce que le christianisme ? et de Maître Eckhart. Le procès de l'Un aux éditions du Cerf.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 314  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 997.9g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque
  • ISBN :  2743621818
  • EAN13 :  9782743621810
  • Classe Dewey :  645
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas De Cues

Dialogues de l'Idiot sur la sagesse et l'esprit (1450)

L '« Idiot » est le personnage central de l'ensemble de ces dialogues qui rassemblent deux livres sur la sagesse, un troisième sur l'esprit et le quatrième sur l'usage de la balance comme instrument de mesure universelle. Étymologiquement, le mot signifie « l'homme simple » et « ignorant »,...

Le Coran tamisé

Nicolas de Cues (1401-1464), dans le De pace fidei, écrit l'année de la chute de Constantinople en 1453, avait souligné le danger de faire un usage politique de la religion. Une telle confusion du spirituel et du temporel, du religieux et du politique, se retourne et contre la religion et contre ...

Voir tous les livres de Nicolas De Cues

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Docte ignorance

La docte ignorance est un texte majeur. Oeuvre d'un penseur profond et doté d'une singulière puissance spéculative, elle représente un moment important de l'histoire de la philosophie en raison de son caractère innovant et de l'influence déterminante qu'elle a exercée.Nicolas de Cues est le dernier des médiévaux et le premier des modernes. Dans son introduction, Hervé Pasqua montre ce que son œuvre doit à la pensée de Maître Eckhart dont elle fait passer les thèses dans la modernité.La pensée cusaine se présente comme celle d'un passeur et d'un promoteur. Elle anticipe la Renaissance, elle prépare les développements ultérieurs de la philosophie en se centrant sur le problème de la connaissance et annonce Kant dont elle est le précurseur.Le Cusain révèle à son ami le Cardinal Julien Cesarini, à qui il dédie son oeuvre, que la notion centrale de la docte ignorance – « embrasser l’incompréhensible incompréhensiblement » – est venue à son esprit en pleine mer, lors de son retour de Constantinople sur la route de Venise, entre novembre 1437 et février 1438. Il nous apprend aussi, dans sa dédicace finale, que l'œuvre a été achevée à Cues le 12 février 1440.Hervé Pasqua, Recteur de l'Institut Catholique de Rennes, a traduit et commenté de nombreuses oeuvres de Nicolas de Cues, aux éditions du Cerf, chez Téqui, et pour la collection Épiméthée des PUF.Il est également l’auteur de : Pascal, penseur de la grâce, Téqui, 2000, de Qu’est-ce que le christianisme ? et de Maître Eckhart. Le procès de l'Un aux éditions du Cerf.