share_book
Envoyer cet article par e-mail

Deux leçons sur l'animal et l'homme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Deux leçons sur l'animal et l'homme

Deux leçons sur l'animal et l'homme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Deux leçons sur l'animal et l'homme"

Présentation de Deux leçons sur l'animal et l'homme

Comment penser les rapports entre l'animal et l'homme ? Une science de l'homme, comme la psychologie, peut-elle ne pas être en même temps une science de l'animal ? Cette question peut paraître étonnante voire insolente, mais on ne peut comprendre ce qu'est devenue la psychologie moderne et ses rapports avec la biologie sans s'éclairer du développement de la notion de vie animale, qui est solidaire de celle d'humanité. Gilbert Simondon en brosse une brève histoire, depuis l'Antiquité jusqu'au 17e siècle, où il n'évoque pas seulement les plus grandes figures de la philosophie, comme Socrate, Platon, Aristote ou Descartes, mais aussi des auteurs moins fréquentés des philosophes, saint François d'Assise, Montaigne, Bossuet ou La Fontaine. Où l'on voit que le problème des rapports de l'homme et de l'animal a des dimensions non seulement épistémologiques mais aussi éthiques, voire religieuses, et métaphysiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 91  pages
  • Dimensions :  0.9cmx14.5cmx19.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Ellipses Marketing Paru le
  • Collection : Petite bibliothéque philo
  • ISBN :  2729821805
  • EAN13 :  9782729821807
  • Classe Dewey :  128
  • Langue : Français

D'autres livres de Gilbert Simondon

L'invention dans les techniques

La pensée de Simondon, dont Canguilhem ou Deleuze reconnurent l'importance voire l'influence, suscite depuis quelques années un regain d'intérêt. Le célèbre Cours de 1968, L'Invention et le Développement des techniques, que nous publions ici, ainsi que d'autres qui le complètent, enrichit...

Imagination et invention

Ce texte est un cours prononcé à La Sorbonne en 1965-1966. Gilbert Simondon y développe sa théorie de l image, en en faisant la genèse. Comment l image se forme-t-elle et comment devient-elle une fonction vitale lorsqu elle sert l invention et les techniques ? Absolument inédit, ce texte vien...

Voir tous les livres de Gilbert Simondon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Deux leçons sur l'animal et l'homme

Comment penser les rapports entre l'animal et l'homme ? Une science de l'homme, comme la psychologie, peut-elle ne pas être en même temps une science de l'animal ? Cette question peut paraître étonnante voire insolente, mais on ne peut comprendre ce qu'est devenue la psychologie moderne et ses rapports avec la biologie sans s'éclairer du développement de la notion de vie animale, qui est solidaire de celle d'humanité. Gilbert Simondon en brosse une brève histoire, depuis l'Antiquité jusqu'au 17e siècle, où il n'évoque pas seulement les plus grandes figures de la philosophie, comme Socrate, Platon, Aristote ou Descartes, mais aussi des auteurs moins fréquentés des philosophes, saint François d'Assise, Montaigne, Bossuet ou La Fontaine. Où l'on voit que le problème des rapports de l'homme et de l'animal a des dimensions non seulement épistémologiques mais aussi éthiques, voire religieuses, et métaphysiques.