share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ecrits logiques et philosophiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ecrits logiques et philosophiques

Ecrits logiques et philosophiques

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ecrits logiques et philosophiques"

Présentation de Ecrits logiques et philosophiques

Dix textes, échelonnés entre 1879 et 1925, qui forment une méditation continue, sur les médications qu'il faut administrer à la langue naturelle pour satisfaire l'idéal d'une " langue formulaire de la pensée pure ". Dix textes qui se trouvent aux sources de trois courants essentiels de la pensée contemporaine : le formalisme logique, dont la figure décisive sera Bertrand Russell ; la critique du langage commun, que poursuivra, après Witgenstein, la philosophie analytique anglo-saxonne ; et la réflexion proprement linguistique. Parmi les apports décisifs de ces essais de Frege, il faut noter la construction d'une logique extensionnelle (avec l'identification du concept et de la fonction) et la mise en place de ce " triplet " de notions : la fonction, essentiellement insaturée, l'argument qui la complète, la valeur (de vérité) que prend la fonction pour cet argument. S'y articule cette distinction valable en tout langage: s'il y a des expressions équivalentes, c'est qu'à la pluralité des sens se conjugue l'unité de la dénotation.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 233  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Essais
  • ISBN :  2020229668
  • EAN13 :  9782020229661
  • Classe Dewey :  193
  • Langue : Français

D'autres livres de Gottlob Frege

Philosophie, N° 83, Septembre 200 :

Ce numéro s'ouvre sur la présentation et la traduction par D. Pradelle de lettres extraites de la correspondance de Gottlob Frege, inédites en français. Ces lettres permettent de préciser les motifs logiques et philosophiques de la résistance de Frege à l'égard de l'axiomatisation et de la f...

Voir tous les livres de Gottlob Frege

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ecrits logiques et philosophiques

Dix textes, échelonnés entre 1879 et 1925, qui forment une méditation continue, sur les médications qu'il faut administrer à la langue naturelle pour satisfaire l'idéal d'une " langue formulaire de la pensée pure ". Dix textes qui se trouvent aux sources de trois courants essentiels de la pensée contemporaine : le formalisme logique, dont la figure décisive sera Bertrand Russell ; la critique du langage commun, que poursuivra, après Witgenstein, la philosophie analytique anglo-saxonne ; et la réflexion proprement linguistique. Parmi les apports décisifs de ces essais de Frege, il faut noter la construction d'une logique extensionnelle (avec l'identification du concept et de la fonction) et la mise en place de ce " triplet " de notions : la fonction, essentiellement insaturée, l'argument qui la complète, la valeur (de vérité) que prend la fonction pour cet argument. S'y articule cette distinction valable en tout langage: s'il y a des expressions équivalentes, c'est qu'à la pluralité des sens se conjugue l'unité de la dénotation.