share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs

Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs"

Présentation de Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs

Présenter à un lecteur non spécialiste la pensée de Jacques Lacan est déjà un pari risqué. Mais le faire à travers le prisme du cinéma hollywoodien, et - inversement - traiter de la culture populaire par le prisme de la pensée lacanienne, voilà qui semble tenir de la gageure. Et pourtant Slavoj Zizek la tient, cette gageure, et avec quel brio. Incarné dans le personnage de Charlie Chaplin dans Les Lumières de la ville, le mystérieux "objet petit a" devient tout à coup lumineux. Soudain, nous comprenons Lacan, et c'est jubilatoire. Mais cet ouvrage ne saurait se résumer à une tentative réussie de "vulgariser" une pensée sophistiquée. Il s'agit en fait plus profondément ici de renouveler de fond en comble la notion marxiste de "matérialisme dialectique". Zizek nous montre que Lacan permet de comprendre la vérité du système de Hegel, qui ne se trouve pas dans l'aboutissement qui met un terme au mouvement de l'être et de l'histoire, mais dans la mobilité infinie qui institue au coeur des choses une différence à la fois minimale et essentielle. C'est par conséquent à une modification radicale de notre vision de la structure du réel, c'est-à-dire à une nouvelle manière d'être réaliste, qui suppose le refus d'accepter les choses telles qu'elles sont, qu'en appelle Slavoj Zizek. Quiconque rejette l'idée que le capitalisme se confondrait avec le réel gagnera beaucoup à découvrir, avec cet ouvrage, l'une des pensées les plus innovantes et excitantes de l'époque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 364  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.6cmx22.0cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : Rayon philo
  • ISBN :  2742788093
  • EAN13 :  9782742788095
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

D'autres livres de Slavoj Zizek

Bienvenue dans le désert du réel

" Bienvenue dans le désert du Réel "... C'est ainsi que Morpheus, dans le film Matrix, introduisait un Néo stupéfié à la " vraie réalité " d'un monde dévasté : un ground zero planétaire. Slavoj Ziiek se propose d'analyser les investissements pulsionnels et idéologiques qui ont [....]...

Vivre la fin des temps

Aucun doute n'est plus permis : le système capitaliste global entre à toute vitesse dans sa phase terminale. Crise écologique mondiale, révolution biogénétique, marchandisation effrénée et croissance explosive des divisions sociales sont, selon Zizek, les quatre cavaliers de l'apocalypse ...

Le Spectre rôde toujours

Après la chute du mur de Berlin, le marxisme a peut-être été enterré un peu trop vite. Pourtant, dans sa version troisième millénaire, ultralibérale et mondialiste, le capitalisme est plus sauvage que jamais, certes différemment mais au moins autant qu'à l'époque où Marx rédigeait Le...

Voir tous les livres de Slavoj Zizek

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Jacques Lacan à Hollywood, et ailleurs

Présenter à un lecteur non spécialiste la pensée de Jacques Lacan est déjà un pari risqué. Mais le faire à travers le prisme du cinéma hollywoodien, et - inversement - traiter de la culture populaire par le prisme de la pensée lacanienne, voilà qui semble tenir de la gageure. Et pourtant Slavoj Zizek la tient, cette gageure, et avec quel brio. Incarné dans le personnage de Charlie Chaplin dans Les Lumières de la ville, le mystérieux "objet petit a" devient tout à coup lumineux. Soudain, nous comprenons Lacan, et c'est jubilatoire. Mais cet ouvrage ne saurait se résumer à une tentative réussie de "vulgariser" une pensée sophistiquée. Il s'agit en fait plus profondément ici de renouveler de fond en comble la notion marxiste de "matérialisme dialectique". Zizek nous montre que Lacan permet de comprendre la vérité du système de Hegel, qui ne se trouve pas dans l'aboutissement qui met un terme au mouvement de l'être et de l'histoire, mais dans la mobilité infinie qui institue au coeur des choses une différence à la fois minimale et essentielle. C'est par conséquent à une modification radicale de notre vision de la structure du réel, c'est-à-dire à une nouvelle manière d'être réaliste, qui suppose le refus d'accepter les choses telles qu'elles sont, qu'en appelle Slavoj Zizek. Quiconque rejette l'idée que le capitalisme se confondrait avec le réel gagnera beaucoup à découvrir, avec cet ouvrage, l'une des pensées les plus innovantes et excitantes de l'époque.