share_book
Envoyer cet article par e-mail

Inventio analogiae

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Inventio analogiae

Inventio analogiae

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Inventio analogiae "

Présentation de Inventio analogiae

La doctrine de l'analogie de l'être (analogia entis) doit-elle être considérée comme la tentative, la plus fidèle à l'esprit aristotélicien, pour ordonner unitairement la polysémie de l'être et parer au risque de dissémination du " est ", dans la diversité rebelle de ses acceptions ? Faut-il, à l'inverse, considérer avec Heidegger que la thèse de l'unité analogique, pour autant qu'elle a directement partie liée avec la structuration onto-théo-logique de la métaphysique, constitue l'impasse la plus dure dans laquelle s'est laissée d'emblée emmurer la philosophie d'instauration platonico-aristotélicienne, et s'engager dans une répétition de la question du sens de " être " qui ne préjugerait pas de son foyer unitaire ? Plutôt que d'aborder, une nouvelle fois, frontalement ces questions massives, laprésente recherche s'attache à restituer, sur la longue durée, et à travers des corpus hétérogènes, l'élaboration complexe (l'inventio) de l'analogie, pour en proposer comme une archéologie qui conduit aussi à historiciser radicalement la notion même de " constitution ontothéologique ". Une série de coups de sonde opérés dans la tradition aristotélicienne (Alexandre d'Aphrodise, les commentateurs grecs platoniciens, l'aetas boetiana, la scolastique du XIIIe siècle, les débats dans l'École thomiste et la postérité de Duns Scot, jusqu'àCajetan et Suarez) donne la mesure d'une élaboration pluri-séculaire, à travers le pluriel des langues et les effets de traduction, mais aussi à la faveur des ruptures et des déplacements de problématique. En distinguant ainsi différents " âges " de la métaphysique, et en faisant ressortirles conditions très déterminées de son interprétation (arabo-latine) comme ontothéologie, la présente recherche espère contribuer ainsi à relancer l'écriture de ses histoires dont toute métaphysique future - analytique ou non - ne saurait fairel'économie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 377  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Librairie Philosophique Vrin Paru le
  • Collection : Problèmes et controverses
  • ISBN :  2711617890
  • EAN13 :  9782711617890
  • Classe Dewey :  111
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-François Courtine

Du sublime

La question du sublime nous est transmise en tant que question de la présentation. Quelque chose qui déborde l'art dans l'art lui-même et qui met en communication ou en contact toutes les instances de la présentation : l'histoire, la communauté, la politique, et jusqu'à la représentation, ...

Les catégories de l'être

Exercices, leçons de méthode, les études ici réunies entendent éclairer l'élaboration dans la diversité des langues, du "vocabulaire de l'être" et de la "problématique catégoriale" : essence, sujet, substrat, existence, quiddité... C'est toujours la question des traductions (de [....]...

La cause de la phénoménologie

" La cause de la phénoménologie " - l'intitulé n'a rien de militant et ne s'entend pas davantage au sens de la " défense " d'une méthode plus que centenaire, comme si elle se trouvait aujourd'hui dénigrée. Si la phénoménologie, ou mieux son idée " critique ", doit se défendre, c'est sans ...

Voir tous les livres de Jean-François Courtine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Inventio analogiae

La doctrine de l'analogie de l'être (analogia entis) doit-elle être considérée comme la tentative, la plus fidèle à l'esprit aristotélicien, pour ordonner unitairement la polysémie de l'être et parer au risque de dissémination du " est ", dans la diversité rebelle de ses acceptions ? Faut-il, à l'inverse, considérer avec Heidegger que la thèse de l'unité analogique, pour autant qu'elle a directement partie liée avec la structuration onto-théo-logique de la métaphysique, constitue l'impasse la plus dure dans laquelle s'est laissée d'emblée emmurer la philosophie d'instauration platonico-aristotélicienne, et s'engager dans une répétition de la question du sens de " être " qui ne préjugerait pas de son foyer unitaire ? Plutôt que d'aborder, une nouvelle fois, frontalement ces questions massives, laprésente recherche s'attache à restituer, sur la longue durée, et à travers des corpus hétérogènes, l'élaboration complexe (l'inventio) de l'analogie, pour en proposer comme une archéologie qui conduit aussi à historiciser radicalement la notion même de " constitution ontothéologique ". Une série de coups de sonde opérés dans la tradition aristotélicienne (Alexandre d'Aphrodise, les commentateurs grecs platoniciens, l'aetas boetiana, la scolastique du XIIIe siècle, les débats dans l'École thomiste et la postérité de Duns Scot, jusqu'àCajetan et Suarez) donne la mesure d'une élaboration pluri-séculaire, à travers le pluriel des langues et les effets de traduction, mais aussi à la faveur des ruptures et des déplacements de problématique. En distinguant ainsi différents " âges " de la métaphysique, et en faisant ressortirles conditions très déterminées de son interprétation (arabo-latine) comme ontothéologie, la présente recherche espère contribuer ainsi à relancer l'écriture de ses histoires dont toute métaphysique future - analytique ou non - ne saurait fairel'économie.