share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une intrigue criminelle de la philosophie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une intrigue criminelle de la philosophie

Une intrigue criminelle de la philosophie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une intrigue criminelle de la philosophie "

Présentation de Une intrigue criminelle de la philosophie

La doctrine de Hegel a la réputation d'être obscure. Sa philosophie suit le fil d'une "histoire racontée" très différente de la pensée démonstrative qui ne saisit guère les aventures d'un concept. Hegel sera le premier à mettre en haleine le mouvement de toute pensée, lui conférant ainsi le sens d'une Histoire qui comporte différentes scènes, souvent meurtrières. A partir de la défense d'un criminel, Hegel a montré que la philosophie est toujours une pensée très concrète, tandis que l'abstraction et la précipitation sont du côté de l'opinion populaire, du jugement de la foule. Ce sont des images, parfois funestes, que l'auteur a détaillées avec précision : agressivité de l'animal, violence du maître, outrages de Bacchus, mort d'Antigone, celle d'un roi, meurtre de Dieu ou mort de l'homme... Pour Hegel, toute création conceptuelle se traduit par un crime: elle se nourrit du corps de son ennemi comme une araignée " s'enrichissant jusqu'à ce qu'elle ait arraché toute la substance à la conscience, sucé et ingéré tout l'édifice de ses essentialités ". Cette intrigue, l'auteur la suit en sa richesse époustouflante, réintégrant Hegel à l'intérieur de la philosophie contemporaine qui l'a injustement refoulé, au profit de Nietzsche dont pourtant il permet de renouveler l'approche. Cette lecture nouvelle et intégrale de la Phénoménologie de l'Esprit montre un Hegel penseur du nihilisme, de la mort de Dieu et de l'homme submergé par sa foi naïve dans l'économie capitaliste naissante.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 244  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.0cmx20.2cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   La Découverte Paru le
  • Collection : Les empêcheurs de penser en rond
  • ISBN :  2359250000
  • EAN13 :  9782359250008
  • Classe Dewey :  193
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Clet Martin

Bréviaire de l'éternité

Spinoza et Vermeer sont nés la même année, en 1632, mais le rapprochement qu'établit entre eux Jean-Clet Martin n'a rien à voir avec l'anecdote biographique, même s'il réunit au passage les indices de rencontres, voire d'une collaboration, entre le philosophe et l'artiste. Affaire de [.......

Le corps de l'empreinte : Etudes photographiques

Tout dans la nature est photographique ! La photographie constitue un arrêt sur image dont s'extrait la vie, stabilisée par-delà la mobilité affolante du temps. Elle s'arrache à la lumière une énergie focalisée par une photosynthèse qui fait se lever un peuple de cellules de plus en plus r...

L'Ame du monde : Disponibilité d'Aristote

" Ce n'est pas une fois, ni deux fois, mais un nombre infini de fois, croyons-le bien, que les mêmes opinions ont été émises et parvenues jusqu'à nous. " C'est à prendre à la lettre cette formule d'Aristote, extraite " Du Ciel ", que s'est engagé ce travail, cherchant chaque fois ce qui, d'A...

La philosophie de Gilles Deleuze

La philosophie de Gilles Deleuze est une philosophie de la vie, du concret. Elle embrasse et donne sens à un monde contemporain fragmenté, éclaté, chaotique, tout en variations, avec des bouleversements, des révolutions qui ne sont pas seulement le fait de l'économie ou de la politique. S'y d...

Voir tous les livres de Jean-Clet Martin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Une intrigue criminelle de la philosophie

La doctrine de Hegel a la réputation d'être obscure. Sa philosophie suit le fil d'une "histoire racontée" très différente de la pensée démonstrative qui ne saisit guère les aventures d'un concept. Hegel sera le premier à mettre en haleine le mouvement de toute pensée, lui conférant ainsi le sens d'une Histoire qui comporte différentes scènes, souvent meurtrières. A partir de la défense d'un criminel, Hegel a montré que la philosophie est toujours une pensée très concrète, tandis que l'abstraction et la précipitation sont du côté de l'opinion populaire, du jugement de la foule. Ce sont des images, parfois funestes, que l'auteur a détaillées avec précision : agressivité de l'animal, violence du maître, outrages de Bacchus, mort d'Antigone, celle d'un roi, meurtre de Dieu ou mort de l'homme... Pour Hegel, toute création conceptuelle se traduit par un crime: elle se nourrit du corps de son ennemi comme une araignée " s'enrichissant jusqu'à ce qu'elle ait arraché toute la substance à la conscience, sucé et ingéré tout l'édifice de ses essentialités ". Cette intrigue, l'auteur la suit en sa richesse époustouflante, réintégrant Hegel à l'intérieur de la philosophie contemporaine qui l'a injustement refoulé, au profit de Nietzsche dont pourtant il permet de renouveler l'approche. Cette lecture nouvelle et intégrale de la Phénoménologie de l'Esprit montre un Hegel penseur du nihilisme, de la mort de Dieu et de l'homme submergé par sa foi naïve dans l'économie capitaliste naissante.