share_book
Envoyer cet article par e-mail

Madame de Staël

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Madame de Staël

Madame de Staël

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Madame de Staël"

Présentation de Madame de Staël

Sa vie ressemble à un roman d’aventures écrit par un scénariste. Germaine de Staël a connu les ors de Versailles quand son père, Necker, était principal ministre de Louis XVI ; à Paris comme à Coppet, elle a régné sur ce que les Lumières ont produit de plus talentueux ; son roman Corinne a été un immense succès et ses livres politiques, lus de Weimar à Pétersbourg, ont exaspéré les adversaires de la liberté, mais elle a eu à ses pieds les meilleurs esprits. Mme de Staël a aussi passé la moitié de sa vie en exil ou sur les routes, en quête d’une sérénité inaccessible et d’un amour inatteignable. Cette fille à papa est rentrée dans l’ombre des géants du temps – Napoléon, Constant ou Chateaubriand – et ses idées « libérales » autant que sa sensibilité débordante apparaissent hors de saison. Et pourtant… Parti sur les traces de cette inconnue célèbre, c’est à une découverte que nous convie Michel Winock. Mme de Staël, de tempérament mélancolique, ne se résigne pas au malheur. Elle ne renonce à rien, se moque du qu’en-dira-t-ton, ouvre sa porte aux amis, même menacés, comme aux contradicteurs. Elle a pour boussole la liberté et, pour source d’énergie, l’enthousiasme. « Avec elle, écrit Chateaubriand, s’abattit une partie considérable du temps où j’ai vécu : telles de ces brèches, qu’une intelligence supérieure en tombant forme dans un siècle, ne se refermant jamais. »Michel Winock, professeur émérite à Sciences Po, a produit une œuvre historique de première importance parmi laquelle on rappellera Clemenceau (prix Aujourd’hui) et Le Siècle des intellectuels (prix Médicis essai).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 602  pages
  • Dimensions :  4.6cmx15.4cmx22.8cm
  • Poids : 997.9g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Biographies Historiques
  • ISBN :  2213654514
  • EAN13 :  9782213654515
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Winock

Parlez-moi de la France

Electeurs blasés d'une campagne qui nous renvoie notre propre image collective, mais enjolivée et aseptisée, lisez l'essai décapant et original de l'historien Michel Winock. Remontant aux sources de notre généalogie nationale, traquant les mythes fondateurs de notre identité, il malmène [...

Le Siècle des intellectuels

Cette histoire chronologique des intellectuels est moins une histoire des personnes, des idées, des œuvres - mais elle est aussi tout cela - que le récit de leurs affrontements, de leurs amitiés ou de leurs haines. À travers les années Barrès, les années Gide, les années Sartre, on [.......

L'effet de génération

L'identification d'une génération ne se réduit pas à un événement dateur ni à un ensemble de cohortes démographiques. Il faut aussi tenir compte d'un nouveau « senti commun » difficile à cerner. Comme le montre Michel Winock, ce qui appartient en propre à tous les membres [....]...

Le XXe siècle idéologique et politique

Le xxe siècle a été le temps des grandes violences collectives : deux guerres mondiales, apogée et effondrement des régimes totalitaires, génocides, drames de la décolonisation et crises économiques. C'est donc peu de dire que les certitudes d'avant 1914 ont été ébranlées : la [....]...

Voir tous les livres de Michel Winock

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Madame de Staël

Sa vie ressemble à un roman d’aventures écrit par un scénariste. Germaine de Staël a connu les ors de Versailles quand son père, Necker, était principal ministre de Louis XVI ; à Paris comme à Coppet, elle a régné sur ce que les Lumières ont produit de plus talentueux ; son roman Corinne a été un immense succès et ses livres politiques, lus de Weimar à Pétersbourg, ont exaspéré les adversaires de la liberté, mais elle a eu à ses pieds les meilleurs esprits. Mme de Staël a aussi passé la moitié de sa vie en exil ou sur les routes, en quête d’une sérénité inaccessible et d’un amour inatteignable. Cette fille à papa est rentrée dans l’ombre des géants du temps – Napoléon, Constant ou Chateaubriand – et ses idées « libérales » autant que sa sensibilité débordante apparaissent hors de saison. Et pourtant… Parti sur les traces de cette inconnue célèbre, c’est à une découverte que nous convie Michel Winock. Mme de Staël, de tempérament mélancolique, ne se résigne pas au malheur. Elle ne renonce à rien, se moque du qu’en-dira-t-ton, ouvre sa porte aux amis, même menacés, comme aux contradicteurs. Elle a pour boussole la liberté et, pour source d’énergie, l’enthousiasme. « Avec elle, écrit Chateaubriand, s’abattit une partie considérable du temps où j’ai vécu : telles de ces brèches, qu’une intelligence supérieure en tombant forme dans un siècle, ne se refermant jamais. »Michel Winock, professeur émérite à Sciences Po, a produit une œuvre historique de première importance parmi laquelle on rappellera Clemenceau (prix Aujourd’hui) et Le Siècle des intellectuels (prix Médicis essai).