share_book
Envoyer cet article par e-mail

Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie

Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie"

Présentation de Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie

Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie est sans doute le livre de Still le moins connu : il rassemble la présentation philosophique correspondant à ce qui est développé dans Philosophie de l'ostéopathie, et l'exposition des principes mécaniques appliqués aux différentes régions du corps, notablement raffinés dans Ostéopathie — Recherche et pratique. On peut s'étonner de l'importance que Still accorde à la philosophie. C'est qu'il a une conscience aiguë de la différence entre une simple habileté technique et un véritable savoir-faire fondé sur une philosophie, c'est-à-dire un savoir-être. C'est pourquoi, alors que son habileté technique était immense, il s'est particulièrement attaché à préserver et transmettre l'aspect philosophique de l'ostéopathie (le modèle ostéopathique). Il est vrai que, marqués par leur époque, les écrits de Still datent et que depuis, les connaissances de base sur l'homme et la médecine ont évolué à une vitesse vertigineuse et nos consciences également. Pourquoi, dès lors traduire et lire Still aujourd'hui ? Pour, me semble-t-il, plusieurs raisons. J'y vois tout d'abord l'intérêt de connaître l'homme. C'est en côtoyant étroitement une personnalité que l'on parvient à discerner quelques-unes de ses mille et une facettes. Par ailleurs, selon notre état du moment, notre maturité ostéopathique et humaine, notre avancement personnel, en un mot notre état de conscience, nous sommes sensibles à tel ou tel aspect présenté par l'auteur. La résonance change avec notre état d'être, d'où l'intérêt de lire Still mais également de le relire au fur et à mesure que nous évoluons. Lecture et relecture sont le seul moyen de saisir vraiment son essentiel qui s'exprime fréquemment « entre les lignes » plus que dans le discours direct. (Extrait de la préface de Pierre Tricot).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 366  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.8cmx22.4cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Sully Paru le
  • Collection : ARTICLES SANS C
  • ISBN :  235432037X
  • EAN13 :  9782354320379
  • Classe Dewey :  610
  • Langue : Français

D'autres livres de Andrew Taylor Still

Andrew Taylor Still (1828-1917)

Andrew Taylor Still est ne en 1828, à l'époque des pionniers de l'Ouest américain. La nature grandiose, les Indiens, la lutte antiesclavagiste et la Guerre de Sécession, la société si particulière des colons du " far west " servent ainsi de toile de fond à l'extraordinaire histoire du [....

Ostéopathie : Recherche et pratique

Ostéopathie - Recherche et pratique (1910) est l'ultime ouvrage de Still. Ce livre peut, à juste titre, être considéré comme un résumé de son cheminement ostéopathique et comme un testament légué à ses successeurs. Il y rappelle tous les fondements déjà présentés dans les ouvrages pr...

Voir tous les livres de Andrew Taylor Still

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie

Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie est sans doute le livre de Still le moins connu : il rassemble la présentation philosophique correspondant à ce qui est développé dans Philosophie de l'ostéopathie, et l'exposition des principes mécaniques appliqués aux différentes régions du corps, notablement raffinés dans Ostéopathie — Recherche et pratique. On peut s'étonner de l'importance que Still accorde à la philosophie. C'est qu'il a une conscience aiguë de la différence entre une simple habileté technique et un véritable savoir-faire fondé sur une philosophie, c'est-à-dire un savoir-être. C'est pourquoi, alors que son habileté technique était immense, il s'est particulièrement attaché à préserver et transmettre l'aspect philosophique de l'ostéopathie (le modèle ostéopathique). Il est vrai que, marqués par leur époque, les écrits de Still datent et que depuis, les connaissances de base sur l'homme et la médecine ont évolué à une vitesse vertigineuse et nos consciences également. Pourquoi, dès lors traduire et lire Still aujourd'hui ? Pour, me semble-t-il, plusieurs raisons. J'y vois tout d'abord l'intérêt de connaître l'homme. C'est en côtoyant étroitement une personnalité que l'on parvient à discerner quelques-unes de ses mille et une facettes. Par ailleurs, selon notre état du moment, notre maturité ostéopathique et humaine, notre avancement personnel, en un mot notre état de conscience, nous sommes sensibles à tel ou tel aspect présenté par l'auteur. La résonance change avec notre état d'être, d'où l'intérêt de lire Still mais également de le relire au fur et à mesure que nous évoluons. Lecture et relecture sont le seul moyen de saisir vraiment son essentiel qui s'exprime fréquemment « entre les lignes » plus que dans le discours direct. (Extrait de la préface de Pierre Tricot).