share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie

Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie"

Présentation de Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie

Ça craque ! Le craquement, qui traduit la remise en place de deux vertèbres, reste encore pour beaucoup le signe d'efficacité de l'ostéopathie. Mais cet aspect est réducteur, et d'ailleurs souvent absent. L'ostéopathie - comme l'acupuncture ou l'homéopathie - a en effet un vaste champ d'action. Elle ne se borne pas à soigner " quelque chose " (un symptôme, une maladie...) mais elle traite " quelqu'un ", donc une personne présentant un symptôme ou cette maladie, et s'attache aussi aux causes des dysfonctionnements. Elle exerce ainsi une action préventive et curative, et même quand " ça ne marche pas " (lésions graves d'un organe), elle aide à supporter le traitement allopathique. L'ostéopathie agissant également chez l'enfant, un chapitre lui est entièrement consacré. Officialisée en France depuis mars 2002, son exercice au grand jour permet de choisir un praticien en toute connaissance de cause.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 126  pages
  • Dimensions :  0.8cmx12.0cmx17.0cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Josette Lyon Paru le
  • Collection : Ce qui marche, ce qui ne marc
  • ISBN :  2843190770
  • EAN13 :  9782843190773
  • Classe Dewey :  615.533
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Tricot

Approche tissulaire de l'ostéopathie. Un modèle du corps conscient

À corps vivant, corps conscient.Voilà l'hypothèse à partir de laquelle Pierre Tricot a développé l'approche tissulaire en ostéopathie. Concevoir le système corporel comme conscient oblige le praticien à modifier complètement sa manière de l'aborder : d'objet sur lequel agir, il devient...

Approche tissulaire de l'ostéopathie

Le livre 1 d'Approche tissulaire de l'ostéopathie modélisait le système corporel comme un agrégat de consciences et développait un modus operandi et des techniques en cohérence avec le concept. La première partie du présent ouvrage évoque le déploiement fractal des " grains de [....]...

Voir tous les livres de Pierre Tricot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie

Ça craque ! Le craquement, qui traduit la remise en place de deux vertèbres, reste encore pour beaucoup le signe d'efficacité de l'ostéopathie. Mais cet aspect est réducteur, et d'ailleurs souvent absent. L'ostéopathie - comme l'acupuncture ou l'homéopathie - a en effet un vaste champ d'action. Elle ne se borne pas à soigner " quelque chose " (un symptôme, une maladie...) mais elle traite " quelqu'un ", donc une personne présentant un symptôme ou cette maladie, et s'attache aussi aux causes des dysfonctionnements. Elle exerce ainsi une action préventive et curative, et même quand " ça ne marche pas " (lésions graves d'un organe), elle aide à supporter le traitement allopathique. L'ostéopathie agissant également chez l'enfant, un chapitre lui est entièrement consacré. Officialisée en France depuis mars 2002, son exercice au grand jour permet de choisir un praticien en toute connaissance de cause.