share_book
Envoyer cet article par e-mail

Kobudo, les armes d'Okinawa

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Kobudo, les armes d'Okinawa

Kobudo, les armes d'Okinawa

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Kobudo, les armes d'Okinawa "

Présentation de Kobudo, les armes d'Okinawa

Ce livre parle de la façon tout à fait originale de combattre, avec pour seules armes les outils de leur vie quotidienne, des anciens paysans et pêcheurs de l'île d'Okinawa, qui fut déjà le berceau du To-de, ancêtre du karaté. De ces instruments rustiques avec lesquels ces derniers ont mis au point des techniques dévastatrices qui leur ont permis, au XVII e siècle, de décimer les rangs des envahisseurs japonais, les samouraïs du clan Satsuma. Dans cet ouvrage très complet, sur le fond historique, sur l'esprit et la technique de ces arts qui ont, depuis, rejoint la grande famille des arts martiaux du Japon : ces Budo qui sont autant de cheminements possibles pour l'homme en quête de perfection à travers ces défis que sont les pratiques intensives de disciplines devenues formes d'expression d'une union entre le corps et l'esprit. Une union qui est alors source d'efficacité totale à travers le geste parfait. La maîtrise des armes du Kobudo est complexe. Elles exigent en effet, notamment, un parfait sens du contrôle, une juste estimation de la distance, une coordination sans faille dans la gestuelle, un placement correct de l'énergie interne (Ki). Aujourd'hui, en tant qu'armes destinées à se forger soi-même et non plus à agir directement sur le monde extérieur (encore que le Tonfa ait été adapté pour un moderne usage de police), les armes du Kobudo peuvent être considérées comme des armes de paix. Parce que, toujours et sous quantité de formes, la maîtrise de soi à laquelle elles incitent est le fondement d'une société civilisée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 213  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.4cmx22.4cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Budo Editions Paru le
  • Collection : Kohai
  • ISBN :  2846172846
  • EAN13 :  9782846172844
  • Classe Dewey :  796
  • Langue : Français

D'autres livres de Roland Habersetzer

Tir d'action a l'arme de poing - Savoir-faire professionnel, pratique sportive, activité de loisir

Tir en situation, tir de combat, tir de riposte, tir réactif, tir dynamique, tir en mouvement, tir de survie... tir d action : toutes ces dénominations cernent aujourd hui un concept en plein développement de tir à l arme de poing, à l opposé du tir statique à la cible classique en [....]...

Encyclopédie technique, historique, biographique et culturelle des arts martiaux de l'Extrème-Orient

Déjà vendue à plus de 10 000 exemplaires, cette encyclopédie, unique au monde, est devenue une référence incontournable. Dans cette quatrième édition entièrement revue et enrichie, Gabrielle et Roland Habersetzer proposent plus de 1000 entrées inédites, de nouvelles illustrations et de...

Karaté pratique

Roland Habersetzer propose une nouvelle édition de Karaté-do, entièrement revue et complétée de techniques inédites ; cet ouvrage de référence sur le karaté est déjà adopté par plusieurs dizaines de milliers de karatékas. Le nombre exceptionnel des techniques détaillées, toutes [.....

Prix : 404 DH
IAIDO

Le IAIDO est une discipline martiale japonaise traditionnelle dont l'objectif est de faire jaillir le sabre hors de son étui dans un mouvement pur. Cette pratique solitaire met le sabreur face à lui-même, l'arme n'étant que le vecteur de son intention spontanée. Le IAIDO est une pratique qui...

Voir tous les livres de Roland Habersetzer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Kobudo, les armes d'Okinawa

Ce livre parle de la façon tout à fait originale de combattre, avec pour seules armes les outils de leur vie quotidienne, des anciens paysans et pêcheurs de l'île d'Okinawa, qui fut déjà le berceau du To-de, ancêtre du karaté. De ces instruments rustiques avec lesquels ces derniers ont mis au point des techniques dévastatrices qui leur ont permis, au XVII e siècle, de décimer les rangs des envahisseurs japonais, les samouraïs du clan Satsuma. Dans cet ouvrage très complet, sur le fond historique, sur l'esprit et la technique de ces arts qui ont, depuis, rejoint la grande famille des arts martiaux du Japon : ces Budo qui sont autant de cheminements possibles pour l’homme en quête de perfection à travers ces défis que sont les pratiques intensives de disciplines devenues formes d’expression d’une union entre le corps et l’esprit. Une union qui est alors source d’efficacité totale à travers le geste parfait. La maîtrise des armes du Kobudo est complexe. Elles exigent en effet, notamment, un parfait sens du contrôle, une juste estimation de la distance, une coordination sans faille dans la gestuelle, un placement correct de l’énergie interne (Ki). Aujourd'hui, en tant qu’armes destinées à se forger soi-même et non plus à agir directement sur le monde extérieur (encore que le Tonfa ait été adapté pour un moderne usage de police), les armes du Kobudo peuvent être considérées comme des armes de paix. Parce que, toujours et sous quantité de formes, la maîtrise de soi à laquelle elles incitent est le fondement d’une société civilisée.