share_book
Envoyer cet article par e-mail

Comment voler une banque

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Comment voler une banque

Comment voler une banque

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Comment voler une banque"

Présentation de Comment voler une banque

Et dire que John Dortmunder en est réduit à faire du porte à porte pour vendre des encyclopédies (ou plus exactement faire semblant de les vendre) ! Du gagne-petit pour un cambrioleur habitué aux gros coups. Heureusement, Victor, ancien agent du FBI et neveu d’Andy Kelp a eu une idée géniale : un vol de banque. Attention, pas un braquage avec des menaces, des cris, des coups de feu et toutes ces choses désagréables. Non, l’idée c’est vraiment d’embarquer la banque puisqu’elle est là, provisoirement installée dans un mobile home en attendant la réfection du bâtiment qui l’abrite en temps normal. Un mobile home, comme son nom l’indique, est fait pour être déplacé. Avec un camion et un bon chauffeur, Stan Murch par exemple, l’affaire devrait marcher… comme sur des roulettes.Voici une des plus mythiques aventures de Dortmunder et de sa bande. Cette variation désopilante sur le thème classique du casse de banque est tout simplement un régal. Outre l’habituelle succession de péripéties loufoques, le roman est émaillé de gags secondaires, d’apartés ironiques et de merveilleux dialogues de sourds qui sont la marque de ce très grand maître de l’humour qu’est Donald Westlake.Rivages poursuit la réédition de ses œuvres dans des traductions entièrement révisées et complétées.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 282  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 739.4g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Rivages/Noir
  • ISBN :  2743622431
  • EAN13 :  9782743622435
  • Classe Dewey :  849
  • Langue : Français

D'autres livres de Donald Westlake

Le Couperet

ll n'est pas un seul PDG qui n'ait commenté publiquement la vague de compressions de personnel qui balaie l'Amérique sans l'expliquer par une variation sur la même idée : la fin justifie les moyens. Burke Devore, cadre supérieur au chômage, décide d'appliquer la méthode dans son propre...

Dégâts des eaux

John Archibald Dortmunder, l'infortuné voleur à la triste figure, est de retour après les tribulations de Mauvaises nouvelles (Rivages/Thriller, 2002). Alors qu'il revient chez lui à l'aube, après un cambriolage raté (qui a dit « un de plus » ?), il découvre avec effroi que son [....]...

Mauvaises nouvelles

Mauvaise ou bonne nouvelle ? John Dortmunder, l'homme qui a donné un nouveau sens au mot « récidiviste » est de retour après une absence de plusieurs années, toujours aussi entreprenant, ambitieux et... pitoyable. Cette fois-ci, il n'est pas en quête de bijoux, d'une bague porte-bonheur, [...

Personne n'est parfait

Le célèbre avocat J. Radcliffe Stonewiler vient de tirer Dortmunder d'un mauvais pas. Mais, comme le fait judicieusement observer May, sa fidèle compagne : " qu'est-ce que ça va te coûter ? " C'est alors que Dortmunder se souvient de ce petit bristol que l'avocat lui a glissé dans les mains...

Voir tous les livres de Donald Westlake

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Comment voler une banque

Et dire que John Dortmunder en est réduit à faire du porte à porte pour vendre des encyclopédies (ou plus exactement faire semblant de les vendre) ! Du gagne-petit pour un cambrioleur habitué aux gros coups. Heureusement, Victor, ancien agent du FBI et neveu d’Andy Kelp a eu une idée géniale : un vol de banque. Attention, pas un braquage avec des menaces, des cris, des coups de feu et toutes ces choses désagréables. Non, l’idée c’est vraiment d’embarquer la banque puisqu’elle est là, provisoirement installée dans un mobile home en attendant la réfection du bâtiment qui l’abrite en temps normal. Un mobile home, comme son nom l’indique, est fait pour être déplacé. Avec un camion et un bon chauffeur, Stan Murch par exemple, l’affaire devrait marcher… comme sur des roulettes.Voici une des plus mythiques aventures de Dortmunder et de sa bande. Cette variation désopilante sur le thème classique du casse de banque est tout simplement un régal. Outre l’habituelle succession de péripéties loufoques, le roman est émaillé de gags secondaires, d’apartés ironiques et de merveilleux dialogues de sourds qui sont la marque de ce très grand maître de l’humour qu’est Donald Westlake.Rivages poursuit la réédition de ses œuvres dans des traductions entièrement révisées et complétées.