share_book
Envoyer cet article par e-mail

La mort et un peu d'amour

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La mort et un peu d'amour

La mort et un peu d'amour

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La mort et un peu d'amour"

Présentation de La mort et un peu d'amour

Après quinze années de vie commune avec son compagnon le brillant mathématicien Alexeï Tchisstiakov, l'enquêteur Anastasia Kamenskaïa accepte de se marier. La veille de l'événement, une lettre anonyme est déposée dans sa boîte aux lettres : "Ne le fais pas. Tu le regretteras." Anastasia n'en tient pas compte, et remet le message à ses collègues de la Petrovka – le siège de la police moscovite – pour l'analyse d'éventuelles empreintes. Si elle ne s'affole pas, elle envisage en revanche un lien entre ces événements et une ancienne affaire de faux témoignage. Mais n'a-t-elle pas l'habitude de recevoir des menaces, avec toutes les affaires de corruption dont elle a la charge ? En arrivant au bureau de l'état civil pour enregistrer son union, une jeune mariée est abattue. Est-ce une erreur de personne ? Kamenskaïa fait boucler toutes les issues, demande à un photographe de tirer le portrait de toutes les personnes présentes. Un meurtre similaire s'est produit, le jour-même, dans un autre quartier de Moscou. La force de Marinina est d'avoir été elle-même inspecteur de police à Moscou et son talent, d'imbriquer les histoires les unes dans les autres à la façon des poupées russes, comme elle l'a déjà fait dans Le Cauchemar et La Mort pour la mort. Cette troisième enquête a comme toile de fond les nouveaux pauvres, pathétiques victimes du système, qui côtoient les nouveaux riches prêts à toutes les compromissions pour profiter du capitalisme triomphant. --Claude Mesplède

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 400  pages
  • Dimensions :  2.6cmx10.8cmx18.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020490927
  • EAN13 :  9782020490924
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Alexandra Marinina

La septième victime

Anastasia Karmenskaïa, officier de la police de Moscou, est invitée à une émission télévisée en direct sur « Les femmes aux métiers extraordinaires » il faut dire qu'en Russie elles sont en tout et pour tout 3 officiers dans la brigade criminelle. Nastia convainc son amie Tatiana, juge ...

La mort pour la mort

Moscou, dans les années 1990. Un maître chanteur menace un couple de révéler que leur fils de douze ans est un enfant adopté. Comment ce secret a-t-il filtré ? L'enquête aboutit chez un juge qui avoue s'être fait dérober plusieurs dossiers. Anastasia Kamenskaïa, de la brigade [....]...

Ne gênez pas le bourreau

Anastasia Kamenskaï, célèbre enquêtrice de la Brigade criminelle de Moscou, doit ramener un' prisonnier qui a volontairement purgé sa peine pour échapper à de mystérieux poursuivants. Une mission délicate en cette période de campagne présidentielle, puisque le prisonnier, ancien [....]...

Je suis mort hier

La vie d'Alexandre Oulanov, hôte d'un talk-show télévisé, vire au cauchemar lorsqu'il comprend que sa femme a engagé un tueur à gages pour l'assassiner. Peu avant, le patron de son émission et une journaliste ont été tués dans l'explosion de leur voiture. Règlement de comptes de la mafia ...

Voir tous les livres de Alexandra Marinina

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de La mort et un peu d'amour

Après quinze années de vie commune avec son compagnon le brillant mathématicien Alexeï Tchisstiakov, l'enquêteur Anastasia Kamenskaïa accepte de se marier. La veille de l'événement, une lettre anonyme est déposée dans sa boîte aux lettres : "Ne le fais pas. Tu le regretteras." Anastasia n'en tient pas compte, et remet le message à ses collègues de la Petrovka – le siège de la police moscovite – pour l'analyse d'éventuelles empreintes. Si elle ne s'affole pas, elle envisage en revanche un lien entre ces événements et une ancienne affaire de faux témoignage. Mais n'a-t-elle pas l'habitude de recevoir des menaces, avec toutes les affaires de corruption dont elle a la charge ? En arrivant au bureau de l'état civil pour enregistrer son union, une jeune mariée est abattue. Est-ce une erreur de personne ? Kamenskaïa fait boucler toutes les issues, demande à un photographe de tirer le portrait de toutes les personnes présentes. Un meurtre similaire s'est produit, le jour-même, dans un autre quartier de Moscou. La force de Marinina est d'avoir été elle-même inspecteur de police à Moscou et son talent, d'imbriquer les histoires les unes dans les autres à la façon des poupées russes, comme elle l'a déjà fait dans Le Cauchemar et La Mort pour la mort. Cette troisième enquête a comme toile de fond les nouveaux pauvres, pathétiques victimes du système, qui côtoient les nouveaux riches prêts à toutes les compromissions pour profiter du capitalisme triomphant. --Claude Mesplède