share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Poulpe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Poulpe

Le Poulpe

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Poulpe "

Présentation de Le Poulpe

Comment Bruno Sachs, le héros de La maladie de Sachs, en vient-il un jour à croiser le chemin du Poulpe ? Que peuvent avoir en commun ces deux personnages ? Le premier, tourmenté, malade des abus que nombre de ses confrères médecins effectuent dans l'exercice de leur profession, dénonce les injustices en écrivant. Le second puise dans les iniquités que le monde entier génère, le ressort de ses activités. Une complémentarité d'attitude qui laisse présager une rencontre des plus étranges : celle de jumeaux de révolte. De gémellité il en est d'ailleurs beaucoup question dans cette histoire qui navigue, sur un air un rien mélancolique, au coeur d'une mémoire pleine de bruit et de fureur contenus. C'est à l'occasion de l'assassinat d'un notable tourmentais, Mr Goffin, patron du service de Gynécologie-Obstétrique du CHU local et spécialiste du cancer du sein, que Bruno Sachs à Play et Le poulpe dans son 11ème arrondissement, vont, chacun de leur côté, remonter le temps. Vingt ans, l'âge d'un Gabriel Lecouvreur oisif qui déboule, dans une petite imprimerie de Tourmens. Et tandis que l'interne Bruno Sachs rencontrera ses premières désillusions quant à sa future profession, le Poulpe lui, connaîtra l'amour et ses déboires…Dans Touche pas à mes deux seins, Martin Winckler parvient, avec une redoutable adresse, à mettre en collusion deux personnages mythiques, à leur inventer une rencontre qui ne les déracine ni de leurs tons ni de leurs territoires initiaux. Par un jeu de miroir, la narration de l'un s'interrompant pour laisser la place à celle de l'autre, le tout entrecoupé par celle d'un troisième personnage qui rend compte de l'enquête en cours, l'auteur crée un espace atemporel et entraîne un Poulpe d'habitude plutôt actif dans une investigation immobile. Un découpage quasi cinématographique auquel viennent s'adjoindre en clin d'oeil, les titres de chapitres comme autant de références à des films. Ainsi pourvue de multiples entrées, l'aventure n'en devient que plus caustique… --Sylvaine Jeminet--

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 194  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.6cmx17.0cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Baleine 
  • Collection : Le Poulpe
  • ISBN :  2842192737
  • EAN13 :  9782842192730
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Martin Winckler

Le choeur des femmes

Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de " Médecine de La Femm...

Prix : 270 DH
Les Trois Médecins

Un médecin, ça n'a pas toujours été médecin. En 1974 - vingt ans avant La Maladie de Sachs - Bruno Sachs entre à la faculté de médecine de Tourmens. Il se lie d'amitié avec André Solal, Basile Bloom et Christophe Gray, trois étudiants voués à la médecine générale. Au cours de ces ...

Prix : 114 DH

La maladie de Sachs

Alors ça fait mal là, et puis là ça tire, et quand je fais ça j'ai comme une douleur de l'autre côté, alors vous comprenez, Docteur, j'ai préféré vous appeler pour vous en parler, des fois que... Tu les écoutes dix fois, cent fois de suite. Tu as de la patience, docteur Sachs, tu rassures...

Prix : 106 DH
Plumes d'Ange

" Ange, mon père, m'a beaucoup parlé, et j'ai longtemps cru qu'il était " naturel " pour un père de parler à son enfant avant de comprendre que ça ne l'était pas pour tout le monde... L'attention qu'il me portait m'a gratifié ; sa parole m'a protégé et m'a aidé à grandir ; son amour m'a ...

Prix : 125 DH

Voir tous les livres de Martin Winckler

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Poulpe

Comment Bruno Sachs, le héros de La maladie de Sachs, en vient-il un jour à croiser le chemin du Poulpe ? Que peuvent avoir en commun ces deux personnages ? Le premier, tourmenté, malade des abus que nombre de ses confrères médecins effectuent dans l’exercice de leur profession, dénonce les injustices en écrivant. Le second puise dans les iniquités que le monde entier génère, le ressort de ses activités. Une complémentarité d’attitude qui laisse présager une rencontre des plus étranges : celle de jumeaux de révolte. De gémellité il en est d’ailleurs beaucoup question dans cette histoire qui navigue, sur un air un rien mélancolique, au coeur d’une mémoire pleine de bruit et de fureur contenus. C’est à l’occasion de l’assassinat d’un notable tourmentais, Mr Goffin, patron du service de Gynécologie-Obstétrique du CHU local et spécialiste du cancer du sein, que Bruno Sachs à Play et Le poulpe dans son 11ème arrondissement, vont, chacun de leur côté, remonter le temps. Vingt ans, l’âge d’un Gabriel Lecouvreur oisif qui déboule, dans une petite imprimerie de Tourmens. Et tandis que l’interne Bruno Sachs rencontrera ses premières désillusions quant à sa future profession, le Poulpe lui, connaîtra l’amour et ses déboires…Dans Touche pas à mes deux seins, Martin Winckler parvient, avec une redoutable adresse, à mettre en collusion deux personnages mythiques, à leur inventer une rencontre qui ne les déracine ni de leurs tons ni de leurs territoires initiaux. Par un jeu de miroir, la narration de l’un s’interrompant pour laisser la place à celle de l’autre, le tout entrecoupé par celle d’un troisième personnage qui rend compte de l’enquête en cours, l’auteur crée un espace atemporel et entraîne un Poulpe d’habitude plutôt actif dans une investigation immobile. Un découpage quasi cinématographique auquel viennent s’adjoindre en clin d’œil, les titres de chapitres comme autant de références à des films. Ainsi pourvue de multiples entrées, l’aventure n’en devient que plus caustique… --Sylvaine Jeminet--