share_book
Envoyer cet article par e-mail

La mémoire retrouvée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La mémoire retrouvée

La mémoire retrouvée

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La mémoire retrouvée"

Présentation de La mémoire retrouvée

Document littéraire, enquête à la croisée de l'Histoire et de l'intime, La Mémoire retrouvée retrace le destin tragique des Ephrussi, une grande famille juive, à l'égal des Rothschild et des Camondo, prise dans la tourmente du XXe siècle. Céramiste reconnu, Edmund de Waal en est l'un des derniers descendants. Il a puisé dans les archives familiales et le passé de ses ancêtres pour raconter leurs vies à travers le prisme insolite d'une collection de netsuke, des miniatures japonaises sculptées, qui ont miraculeusement échappé aux tragédies de l'Histoire et dont il est aujourd'hui l'héritier. Cette collection va passer de main en main, changeant de pays et de propriétaires. Elle appartient d'abord à Charles Ephrussi, célèbre figure parisienne, ami d'Auguste Renoir et de nombreux impressionnistes, qui inspira à Proust le personnage de Swann. Il l'offre à son cousin viennois en cadeau de mariage. De Paris à Vienne, les netsuke traversent la Belle Epoque, assistent à la montée de l'antisémitisme avant d'échapper au pillage nazi grâce au dévouement d'Anna, une vieille servante qui les restitue à la famille après la guerre. Il fallait la sensibilité d'un artiste comme Edmund de Waal pour faire revivre une époque et des hommes à travers les objets qu'ils possédaient. De la splendeur des Ephrussi ne reste que cette collection de miniatures, réalisées par des artistes anonymes, témoin de la fragilité de la condition humaine.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 414  pages
  • Dimensions :  3.2cmx14.6cmx22.4cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   Editions Albin Michel Paru le
  • Collection : ESSAIS DOC.
  • ISBN :  2226219218
  • EAN13 :  9782226219213
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La mémoire retrouvée

Document littéraire, enquête à la croisée de l'Histoire et de l'intime, La Mémoire retrouvée retrace le destin tragique des Ephrussi, une grande famille juive, à l'égal des Rothschild et des Camondo, prise dans la tourmente du XXe siècle. Céramiste reconnu, Edmund de Waal en est l'un des derniers descendants. Il a puisé dans les archives familiales et le passé de ses ancêtres pour raconter leurs vies à travers le prisme insolite d'une collection de netsuke, des miniatures japonaises sculptées, qui ont miraculeusement échappé aux tragédies de l'Histoire et dont il est aujourd'hui l'héritier. Cette collection va passer de main en main, changeant de pays et de propriétaires. Elle appartient d'abord à Charles Ephrussi, célèbre figure parisienne, ami d'Auguste Renoir et de nombreux impressionnistes, qui inspira à Proust le personnage de Swann. Il l'offre à son cousin viennois en cadeau de mariage. De Paris à Vienne, les netsuke traversent la Belle Epoque, assistent à la montée de l'antisémitisme avant d'échapper au pillage nazi grâce au dévouement d'Anna, une vieille servante qui les restitue à la famille après la guerre. Il fallait la sensibilité d'un artiste comme Edmund de Waal pour faire revivre une époque et des hommes à travers les objets qu'ils possédaient. De la splendeur des Ephrussi ne reste que cette collection de miniatures, réalisées par des artistes anonymes, témoin de la fragilité de la condition humaine.