share_book
Envoyer cet article par e-mail

Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire

Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire"

Présentation de Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire

L'objectif de ce travail est de faire un état des lieux des recherches orientées vers l'analyse du lien entre l'activité des élèves de classes primaires et secondaires, et leurs pratiques langagières écrites et orales. En effet, pour les auteurs, le langage ne constitue pas seulement un moyen d'enregistrer et de communiquer les résultats du travail de la pensée. mais une de ses fonctions essentielles est de rendre possible cette activité même, de lui permettre de se développer, de s'intensifier et de s'organiser. Faire parler, faire écrire, dans la classe, c'est avant tout mettre les élèves en activité de manière particulièrement intense, leur permettre de réfléchir, mais aussi d'apprendre plus efficacement et parallèlement de se construire comme sujets scolaires. Toutefois, dans cette perspective, toutes les tâches d'écriture ou toutes les formes d'interaction ne sont pas d'une égale efficacité. Les contributions analysent quelques-unes des conditions qui font que les pratiques langagières scolaires peuvent être inégalement « réflexives ». Elles éclairent, de ce point de vue, le rôle que peuvent jouer les décisions de l'enseignant, sa manière de concevoir les consignes et d'étayer l'activité par ses interventions. Elles illustrent aussi, par de nombreux exemples, de la liste au portfolio, des écrits intermédiaires à la lecture-feuilleton, quelques-uns des dispositifs pédagogiques et didactiques qui visent à faire écrire et parler pour penser et pour apprendre. appliqués à des objectifs aussi divers, entre autres, que la lecture littéraire. l'éducation civique, l'enseignement scientifique ou la formation d'enseignants.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 252  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.6cmx21.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : L'Educateur
  • ISBN :  2130528767
  • EAN13 :  9782130528760
  • Classe Dewey :  370.14
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire

L'objectif de ce travail est de faire un état des lieux des recherches orientées vers l'analyse du lien entre l'activité des élèves de classes primaires et secondaires, et leurs pratiques langagières écrites et orales. En effet, pour les auteurs, le langage ne constitue pas seulement un moyen d'enregistrer et de communiquer les résultats du travail de la pensée. mais une de ses fonctions essentielles est de rendre possible cette activité même, de lui permettre de se développer, de s'intensifier et de s'organiser. Faire parler, faire écrire, dans la classe, c'est avant tout mettre les élèves en activité de manière particulièrement intense, leur permettre de réfléchir, mais aussi d'apprendre plus efficacement et parallèlement de se construire comme sujets scolaires. Toutefois, dans cette perspective, toutes les tâches d'écriture ou toutes les formes d'interaction ne sont pas d'une égale efficacité. Les contributions analysent quelques-unes des conditions qui font que les pratiques langagières scolaires peuvent être inégalement « réflexives ». Elles éclairent, de ce point de vue, le rôle que peuvent jouer les décisions de l'enseignant, sa manière de concevoir les consignes et d'étayer l'activité par ses interventions. Elles illustrent aussi, par de nombreux exemples, de la liste au portfolio, des écrits intermédiaires à la lecture-feuilleton, quelques-uns des dispositifs pédagogiques et didactiques qui visent à faire écrire et parler pour penser et pour apprendre. appliqués à des objectifs aussi divers, entre autres, que la lecture littéraire. l'éducation civique, l'enseignement scientifique ou la formation d'enseignants.