share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Japon de Nicolas Bouvier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Japon de Nicolas Bouvier

Le Japon de Nicolas Bouvier

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Japon de Nicolas Bouvier"

Présentation de Le Japon de Nicolas Bouvier

Des étudiants à la gare de Yokohama, un "aveugle atomisé" qui mendie, les enseignes lumineuses d'une ruelle, les bains publics dans un quartier de Tokyo, un vendeur de parapluies, un lecteur de journal assis sur les marches d'un escalier, une paysanne sur le seuil de sa chaumière, des épouvantails, des musiciens et des mimes… Les images de Nicolas Bouvier au Japon donnent l'impression d'une intime communion avec le sujet."Je suis devenu photographe par désespoir, et portraitiste par accident", déclarait le globe-trotter de la littérature. Le Japon de Nicolas Bouvier en témoigne, à coups de pleines pages d'images en noir et blanc, saisies entre 1956 et 1970, à l'occasion de différents séjours. Ce sont d'abord des plans généraux, de grands formats concentrés sur un Japon urbain d'avant l'explosion économique, où se bousculent des employeurs à la petite semaine, la déambulation tranquille d'individus dans le paysage. Puis l'objectif s'est rapproché ; et Nicolas Bouvier de s'abandonner aux portraits. Des commerçants de quartiers, des "têtes, lavées, rasées, étuvées", des fillettes, des vieillards "aussi ridés que des tortues", des artistes, et même des poupées, des marionnettes. Des clichés qui rendent compte de la fascination d'un homme pour les "visages naturels" de l'Asie, et qui s'accompagnent des textes de l'auteur, remarquables carnets de bord des jours éprouvés au Japon, intimes et descriptifs, d'un marché de village à l'exposition universelle d'Osaka en 1970. Une mine d'or pour les inconditionnels de Bouvier, un document formidablement humain pour tous. --Céline Darner

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.8cmx23.0cmx30.4cm
  • Poids : 1102.2g
  • Editeur :   Hoebeke Paru le
  • Collection : Photographie (H
  • ISBN :  2842301528
  • EAN13 :  9782842301521
  • Classe Dewey :  770.92
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas Bouvier

Le vide et le plein

Les fameux carnets que Nicolas Bouvier tint pendant son séjour au Japon en 1964 restèrent longtemps inédits. Partie intégrante du " Livre des Merveilles " qu'il souhaitait écrire, " Le vide et le plein " impose cet art unique qu'il a de saisir, comme on dérobe des pommes à l'étalage, des ...

Prix : 71 DH
Le poisson-scorpion

Ce pourrait être le récit d'un séjour exotique, c'est le voyage intérieur d'un homme arrivé à Ceylan après un long périple, pour achever le voyage intérieur au bout de lui-même. Le narrateur fait lentement naufrage, enlisé dans la solitude et la maladie, frôlé par la folie. Et là, [...

L'usage du monde

Depuis cinquante ans qu'il arpente le globe, Nicolas Bouvier fait figure de référence pour tous les écrivains voyageurs. Ses livres sont rares pourtant et l'on n'y trouvera guère mention de records ou de raids spectaculaires. Cet Usage du monde ne fait pas exception. Car l'écrivain suisse [....

Prix : 142 DH

Voir tous les livres de Nicolas Bouvier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Japon de Nicolas Bouvier

Des étudiants à la gare de Yokohama, un "aveugle atomisé" qui mendie, les enseignes lumineuses d'une ruelle, les bains publics dans un quartier de Tokyo, un vendeur de parapluies, un lecteur de journal assis sur les marches d'un escalier, une paysanne sur le seuil de sa chaumière, des épouvantails, des musiciens et des mimes… Les images de Nicolas Bouvier au Japon donnent l'impression d'une intime communion avec le sujet."Je suis devenu photographe par désespoir, et portraitiste par accident", déclarait le globe-trotter de la littérature. Le Japon de Nicolas Bouvier en témoigne, à coups de pleines pages d'images en noir et blanc, saisies entre 1956 et 1970, à l'occasion de différents séjours. Ce sont d'abord des plans généraux, de grands formats concentrés sur un Japon urbain d'avant l'explosion économique, où se bousculent des employeurs à la petite semaine, la déambulation tranquille d'individus dans le paysage. Puis l'objectif s'est rapproché ; et Nicolas Bouvier de s'abandonner aux portraits. Des commerçants de quartiers, des "têtes, lavées, rasées, étuvées", des fillettes, des vieillards "aussi ridés que des tortues", des artistes, et même des poupées, des marionnettes. Des clichés qui rendent compte de la fascination d'un homme pour les "visages naturels" de l'Asie, et qui s'accompagnent des textes de l'auteur, remarquables carnets de bord des jours éprouvés au Japon, intimes et descriptifs, d'un marché de village à l'exposition universelle d'Osaka en 1970. Une mine d'or pour les inconditionnels de Bouvier, un document formidablement humain pour tous. --Céline Darner