share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'esprit de l'athéisme et son destin

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'esprit de l'athéisme et son destin

L'esprit de l'athéisme et son destin

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'esprit de l'athéisme et son destin"

Présentation de L'esprit de l'athéisme et son destin

Le débat philosophique sur l'athéisme semble aujourd'hui passé de mode. Il est vrai que l'affrontement entre le théisme et l'antithéisme, qui a longtemps nourri la figure de l'athéisme classique, paraît avoir été emporté avec l'écume de l'histoire, du moins dans certaines parties de notre Occident. Mais en cessant de poser problème, l'athéisme est-il devenu pour autant solution ? De toute façon, c'est aller trop vite en besogne que de tenir pour nulle et périmée la question de l'affirmation ou de la négation de Dieu. A condition de tirer au clair, autant crue faire se peut, la question de l'identité de ce Dieu. A condition, surtout, de remarquer que l'athéisme ne se réduit pas à la négation de l'existence de Dieu, hors de tout contexte. Ce qui nous plonge dans un embarras croissant, tant l'athéisme semble alors se diluer dans ses formes variées, au point de devenir insaisissable. Il peut être philosophique ou existentiel, s'exposer bruyamment ou se lover dans le silence, s'exprimer dans l'angoisse comme dans l'insouciance, prendre le visage de la barbarie comme celui de la culture. C'est finalement comme expression d'une logique à l'oeuvre, opposée point par point à celle du christianisme, mais toujours en relation étroite avec elle, que l'athéisme se donne à penser

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 492  pages
  • Dimensions :  2.8cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   La Table Ronde Paru le
  • Collection : La petite Vermillon
  • ISBN :  2710326159
  • EAN13 :  9782710326151
  • Classe Dewey :  211.8
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Folscheid

Les grandes philosophies

"S'il est vrai qu'une philosophie digne de ce nom est avant tout un discours sur l'essentiel, qui se développe et se ramifie comme un arbre, ou éclate comme une fusée, avec plus ou moins de retard, la petite quantité des attitudes fondamentales doit corriger la pluralité indéfinie des œuvres....

Voir tous les livres de Dominique Folscheid

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'esprit de l'athéisme et son destin

Le débat philosophique sur l'athéisme semble aujourd'hui passé de mode. Il est vrai que l'affrontement entre le théisme et l'antithéisme, qui a longtemps nourri la figure de l'athéisme classique, paraît avoir été emporté avec l'écume de l'histoire, du moins dans certaines parties de notre Occident. Mais en cessant de poser problème, l'athéisme est-il devenu pour autant solution ? De toute façon, c'est aller trop vite en besogne que de tenir pour nulle et périmée la question de l'affirmation ou de la négation de Dieu. A condition de tirer au clair, autant crue faire se peut, la question de l'identité de ce Dieu. A condition, surtout, de remarquer que l'athéisme ne se réduit pas à la négation de l'existence de Dieu, hors de tout contexte. Ce qui nous plonge dans un embarras croissant, tant l'athéisme semble alors se diluer dans ses formes variées, au point de devenir insaisissable. Il peut être philosophique ou existentiel, s'exposer bruyamment ou se lover dans le silence, s'exprimer dans l'angoisse comme dans l'insouciance, prendre le visage de la barbarie comme celui de la culture. C'est finalement comme expression d'une logique à l'œuvre, opposée point par point à celle du christianisme, mais toujours en relation étroite avec elle, que l'athéisme se donne à penser