share_book
Envoyer cet article par e-mail

De la contraception à l'avortement. Sociologie des grossesses non prévues

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De la contraception à l'avortement. Sociologie des grossesses non prévues

De la contraception à l'avortement. Sociologie des grossesses non prévues

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : 320,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "De la contraception à l'avortement. Sociologie des grossesses non prévues"

    Une équipe composée de sociologues, d'une psychosociologue et d'une gynécologue a recueilli le témoignage de femmes confrontées à une grossesse non prévue, comme le sont chaque année en France des dizaines de milliers de femmes, qu'elles décident ou non de recourir à l'IVG. En tentant de rendre compte de la pratique quotidienne de la contraception, dans ses aléas et ses limites, en mettant en évidence les normes en matière de désir d'enfant, de vie de couple, de parentalité, mais aussi de sexualité, cet ouvrage pose trois séries de questions, qui, 35 ans après la légalisation de la contraception, et plus de 25 ans après la loi Veil, restent encore d'actualité. Pourquoi autant d'échecs de contraception ? Qu'est-ce qui se joue, d'un point de vue matériel mais aussi relationnel, dans le choix d'une méthode et de son observance ? Pourquoi certaines femmes, confrontées à une grossesse non prévue, choisissent-elles de la mener à terme tandis que d'autres l'interrompent ? Quel sens prend cette alternative dans la société française d'aujourd'hui ? Comment les femmes la vivent-elles ? De quelle manière les demandes d'IVG sont-elles prises en charge par le système de santé ? Faut-il encore parler aujourd'hui, comme aux premiers jours de la dépénalisation, de "véritable parcours du combattant" ? L'analyse s'appuie sur des entretiens effectués auprès de 73 femmes vivant en France, de tous âges, et se trouvant dans des situations sociales et familiales volontairement diversifiées. Une attention particulière est portée aux mineures, aux femmes issues de l'immigration maghrébine, ainsi qu'à la situation de celles qui ont dépassé les délais légaux de recours à l'IVG. L'ouvrage s'adresse à tous les chercheurs en sciences sociales et en santé publique qui travaillent sur les questions de sexualité, de contrôle de la fécondité et de constitution de la famille, des rapports entre les hommes et les femmes, ainsi qu'aux professionnels de la santé qui interviennent dans le champ de la contraception et de l'avortement et aux responsables de l'action publique dans ce domaine.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 348 pages
    • Dimensions :  2.0cmx16.0cmx24.0cm
    • Poids : 589.7g
    • Editeur :   Inserm Paru le
    • Collection : Questions en santé publique
    • ISBN :  2855988071
    • EAN13 :  9782855988078
    • Classe Dewey :  363.960 944
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Une équipe composée de sociologues, d'une psychosociologue et d'une gynécologue a recueilli le témoignage de femmes confrontées à une grossesse non prévue, comme le sont chaque année en France des dizaines de milliers de femmes, qu'elles décident ou non de recourir à l'IVG. En tentant de rendre compte de la pratique quotidienne de la contraception, dans ses aléas et ses limites, en mettant en évidence les normes en matière de désir d'enfant, de vie de couple, de parentalité, mais aussi de sexualité, cet ouvrage pose trois séries de questions, qui, 35 ans après la légalisation de la contraception, et plus de 25 ans après la loi Veil, restent encore d'actualité. Pourquoi autant d'échecs de contraception ? Qu'est-ce qui se joue, d'un point de vue matériel mais aussi relationnel, dans le choix d'une méthode et de son observance ? Pourquoi certaines femmes, confrontées à une grossesse non prévue, choisissent-elles de la mener à terme tandis que d'autres l'interrompent ? Quel sens prend cette alternative dans la société française d'aujourd'hui ? Comment les femmes la vivent-elles ? De quelle manière les demandes d'IVG sont-elles prises en charge par le système de santé ? Faut-il encore parler aujourd'hui, comme aux premiers jours de la dépénalisation, de "véritable parcours du combattant" ? L'analyse s'appuie sur des entretiens effectués auprès de 73 femmes vivant en France, de tous âges, et se trouvant dans des situations sociales et familiales volontairement diversifiées. Une attention particulière est portée aux mineures, aux femmes issues de l'immigration maghrébine, ainsi qu'à la situation de celles qui ont dépassé les délais légaux de recours à l'IVG. L'ouvrage s'adresse à tous les chercheurs en sciences sociales et en santé publique qui travaillent sur les questions de sexualité, de contrôle de la fécondité et de constitution de la famille, des rapports entre les hommes et les femmes, ainsi qu'aux professionnels de la santé qui interviennent dans le champ de la contraception et de l'avortement et aux responsables de l'action publique dans ce domaine.