share_book
Envoyer cet article par e-mail

Versailles, côté jardins

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Versailles, côté jardins

Versailles, côté jardins

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Versailles, côté jardins"

Présentation de Versailles, côté jardins

Versailles et ses jardins symbolisent le faste et la puissance royale. Dans Derrière la façade : vivreau château de Versailles au XVIIIe siècle (Perrin, 2008), William Ritchey Newton, grand spécialistedu Versailles du XVIIIe siècle, avait fait découvrir aux lecteurs ce qui se cachait derrière l'or, lesmiroirs et le marbre : ce labyrinthe de 226 appartements où un bon millier de personnes devaienttrouver un lit, se nourrir, se laver et se chauffer. Il s'attaque aujourd'hui aux dessous et aux anecdotes des jardins du Château. Il livre une chronique étonnante et vivante, évoquant tour à tour les jardiniers, les fontainiers, les gardes suisses et autres corps de métiers, les amusements que proposaient à ses visiteurs les jardins, leur évolution, etc. On apprend ainsi que les jardins n'étaient pas réservés à la famille royale et aux courtisans, ils étaient publics ; que l'accès aux bosquets fut limité car devenus de véritables lieux de débauche ; qu'il n'y avait d'ailleurs que deux garde-bosquets pour cet immense territoire. Au fil des pages et de courts chapitres où les petites histoires abondent, Newton nous livre de façon très rigoureuse et très amusante le côté « jardin » de Versailles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 266  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.6cmx21.2cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Tallandier Paru le
  • Collection : MODERNE
  • ISBN :  2847347712
  • EAN13 :  9782847347715
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de William Ritchey Newton

La Petite Cour

Le château de Versailles est un monde à lui seul : à côté du roi et de sa famille, du personnel politique et de la Cour, il est une immense population dont on ne savait rien jusqu'à présent : les services. Des valets de chambre aux cuisiniers, des blanchisseuses aux jardiniers, ils sont [....

Derrière la façade

Versailles symbolise le faste et la puissance royale. Mais derrière l'or, les miroirs et le marbre, s'enchevêtrait un labyrinthe de 226 appartements où un bon millier de personnes devait trouver un lit, se nourrir, se laver et se chauffer. C'est cet univers où la promiscuité le dispute à la...

Voir tous les livres de William Ritchey Newton

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Versailles, côté jardins

Versailles et ses jardins symbolisent le faste et la puissance royale. Dans Derrière la façade : vivreau château de Versailles au XVIIIe siècle (Perrin, 2008), William Ritchey Newton, grand spécialistedu Versailles du XVIIIe siècle, avait fait découvrir aux lecteurs ce qui se cachait derrière l’or, lesmiroirs et le marbre : ce labyrinthe de 226 appartements où un bon millier de personnes devaienttrouver un lit, se nourrir, se laver et se chauffer. Il s’attaque aujourd’hui aux dessous et aux anecdotes des jardins du Château. Il livre une chronique étonnante et vivante, évoquant tour à tour les jardiniers, les fontainiers, les gardes suisses et autres corps de métiers, les amusements que proposaient à ses visiteurs les jardins, leur évolution, etc. On apprend ainsi que les jardins n’étaient pas réservés à la famille royale et aux courtisans, ils étaient publics ; que l’accès aux bosquets fut limité car devenus de véritables lieux de débauche ; qu’il n’y avait d’ailleurs que deux garde-bosquets pour cet immense territoire. Au fil des pages et de courts chapitres où les petites histoires abondent, Newton nous livre de façon très rigoureuse et très amusante le côté « jardin » de Versailles.