share_book
Envoyer cet article par e-mail

CES TUEURS TUTSI Au coeur de la tragédie congolaise

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
CES TUEURS TUTSI Au coeur de la tragédie congolaise

CES TUEURS TUTSI Au coeur de la tragédie congolaise

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "CES TUEURS TUTSI Au coeur de la tragédie congolaise"

Présentation de CES TUEURS TUTSI Au coeur de la tragédie congolaise

Instrumentalisant la mémoire de la Shoah, ils s'autoproclament victimes d'un génocide au Rwanda. Pourtant, en 1994, ils ont assassiné deux chefs d'Etat africains, des milliers de Rwandais ainsi que des témoins français, espagnols et canadiens. Ils sont aussi soupçonnés d'avoir froidement abattu les parents du chanteur Corneille. En 1997, ils envahissent la République Démocratique du Congo (RDC) où ils exterminent des milliers de réfugiés hutu. Bénéficiant de l'impunité, ils torturent et violent les femmes à l'Est de la RDC et massacrent plus de 6 millions de Congolais chez eux. Appuyés par des puissances étrangères, ils pillent massivement les resources minières de la RDC pour les vendre à Kigali. Ces mercenaires de l'horreur ont un nom : les extrémistes tutsi du Rwanda. Soutenus aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Belgique ainsi que par des multinationales, ils sont devenus les sous-traitants officiels d'une mondialisation sanguinaire en Afrique Noire. A l'instar du ministre français Bernard Kouchner qui soigne ses relations avec le régime tutsi de Kigali et de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, devenu "conseiller bénévole" du dictateur Paul Kagame, le commissaire européen Louis Michel compte désormais parmi leurs soutiens les plus actifs au sein de l'Union Européenne. L'enquêteur Charles Onana, qui a obtenu de nombreux documents confidentiels de l'Union Européenne, révèle que, depuis 2005, le président de la RDC Joseph Kabila, serait disposé à partager les richesses de son pays avec le Rwanda; une curieuse idée émise également par le chef de l'Etat français Nicolas Sarkozy en 2009. Ce document exceptionnel raconte aussi comment l'uranium du Congo a servi à fabriquer la bombe atomique américaine en 1942 et comment le gouvernement américain a formé des extrémistes tutsi pour déstabiliser l'Afrique Centrale sous le regard complaisant de la communauté internationale et des "grandes démocraties".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.6cmx20.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Editions Duboiris Paru le
  • ISBN :  2916872086
  • EAN13 :  9782916872087
  • Classe Dewey :  960
  • Langue : Français

D'autres livres de Charles Onana

Les secrets de la justice internationale

Depuis dix ans, des pressions énormes s'exercent tant en Afrique qu'en Europe pour manipuler l'opinion et imposer le mensonge sur les événements du Rwanda. Ayant obtenu des documents inédits, du Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR), du gouvernement belge, du gouvernement [....]...

Al-Bashir & Darfour LA CONTRE ENQUÊTE

En 2005, un rapport d'experts de l'ONU démontre qu'il n'y a pas de génocide au Darfour ; pourtant, George Bush, Elie Wiesel et George Clooney aux USA et Bernard Kouchner, Bernard-Henri Lévy et le collectif Urgence Darfour en France, font campagne contre le ''génocide des Noirs'' au Darfour. [...

Côte d'Ivoire : le coup d'Etat

Que s'est-il vraiment passé durant la "bataille d'Abidjan" ? Pourquoi l'Elysée était prêt à tout pour chasser Laurent Gbagbo du pouvoir ? Avec quels alliés africains Nicolas Sarkozy a-t-il mis en place sa stratégie ? Qui sont réellement Dominique et Alassane Ouattara et de quels soutiens pol...

Pourquoi la France brûle, la racaille parle

En novembre 2005, la tension entre les jeunes de banlieue et la police se transforme en émeutes. Ils se disent excédés par l'attitude des policiers. Pourquoi ? D'abord un rapport de la Commission nationale de déontologie de la sécurité publié la même année dénonce les violations des règle...

Voir tous les livres de Charles Onana

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de CES TUEURS TUTSI Au coeur de la tragédie congolaise

Instrumentalisant la mémoire de la Shoah, ils s'autoproclament victimes d'un génocide au Rwanda. Pourtant, en 1994, ils ont assassiné deux chefs d'Etat africains, des milliers de Rwandais ainsi que des témoins français, espagnols et canadiens. Ils sont aussi soupçonnés d'avoir froidement abattu les parents du chanteur Corneille. En 1997, ils envahissent la République Démocratique du Congo (RDC) où ils exterminent des milliers de réfugiés hutu. Bénéficiant de l'impunité, ils torturent et violent les femmes à l'Est de la RDC et massacrent plus de 6 millions de Congolais chez eux. Appuyés par des puissances étrangères, ils pillent massivement les resources minières de la RDC pour les vendre à Kigali. Ces mercenaires de l'horreur ont un nom : les extrémistes tutsi du Rwanda. Soutenus aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Belgique ainsi que par des multinationales, ils sont devenus les sous-traitants officiels d'une mondialisation sanguinaire en Afrique Noire. A l'instar du ministre français Bernard Kouchner qui soigne ses relations avec le régime tutsi de Kigali et de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, devenu "conseiller bénévole" du dictateur Paul Kagame, le commissaire européen Louis Michel compte désormais parmi leurs soutiens les plus actifs au sein de l'Union Européenne. L'enquêteur Charles Onana, qui a obtenu de nombreux documents confidentiels de l'Union Européenne, révèle que, depuis 2005, le président de la RDC Joseph Kabila, serait disposé à partager les richesses de son pays avec le Rwanda; une curieuse idée émise également par le chef de l'Etat français Nicolas Sarkozy en 2009. Ce document exceptionnel raconte aussi comment l'uranium du Congo a servi à fabriquer la bombe atomique américaine en 1942 et comment le gouvernement américain a formé des extrémistes tutsi pour déstabiliser l'Afrique Centrale sous le regard complaisant de la communauté internationale et des "grandes démocraties".