share_book
Envoyer cet article par e-mail

De Gaulle, Douze garçons d'honneur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De Gaulle, Douze garçons d'honneur

De Gaulle, Douze garçons d'honneur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De Gaulle, Douze garçons d'honneur"

Présentation de De Gaulle, Douze garçons d'honneur

9 novembre 1970. De Gaulle est mort. Emotion nationale et déjà la question : qui va porter le cercueil du plus illustre des Français ? Le maire de Colombey-les-deux-Eglises. M Jean Raullet, se dit que le " vieux " Général couvert de gloire, porté en terre par les " jeunes " de son village, serait un symbole fort. Mme de Gaulle approuve ce choix. Le maire demande que l'on dresse une liste de dix noms. On lui en soumet douze. Il se refuse à en retirer deux. Ils sont âgés de 17 à 23 ans. Ils sont fils du maire, du boucher, du boulanger, du menuisier... Tous connaissaient le Général pour l'avoir vu en plusieurs circonstances lorsqu'ils étaient enfants de choeur ou qu'ils se rendaient à La Boisserie pour vendre des billets de tombola. L'un d'entre eux s'est même retrouvé près de lui lors du passage du Tour de France... Lors de la cérémonie funèbre, les " douze garçons d'honneur " portent leur regard embué sur les Compagnons de la Libération qui arborent l'écu barré d'un glaive et frappé d'une croix de Lorraine. A quelques mètres de là le fossoyeur se demande si les " petits " sauront déposer le cercueil sans qu'il leur échappe ou glisse. Mais tout se passera bien...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 205  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx21.8cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Du Rocher Paru le
  • Collection : DOCUMENTS
  • ISBN :  2268069834
  • EAN13 :  9782268069838
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Paul Ollivier

Paulo la Science

Quand on pense à Jean-Paul Ollivier, dit "Paulo la Science", on songe à l'incontournable historien du cyclisme, à l'infatigable chroniqueur du Tour de France qu'est devenu le petit garçon de Concarneau pédalant à toutes jambes pour aller voir passer les coureurs. Mais avant tout, Jean-Paul ...

Le Tour de France

" Quand le Tour passe, la France est sur le pas de la porte. " Ainsi s'exprimait Tristan Bernard à propos du rendez-vous sportif le plus populaire de France. Jean-Paul Ollivier retrace avec passion les meilleurs moments de l'histoire du Tour de France depuis sa création en 1903. Du Tourmalet [....

La véridique histoire de Bernard Thévenet

Bernard Thévenet ! Il reste celui qui a déboulonné Eddy Merckx de la caste des Intouchables. Coureur à panache, amoureux de « la belle ouvrage », il a toujours cherché à rendre spectaculaire une course aux multiples rebondissements. Le public français, lassé par la domination outrageante d...

Voir tous les livres de Jean-Paul Ollivier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de De Gaulle, Douze garçons d'honneur

9 novembre 1970. De Gaulle est mort. Emotion nationale et déjà la question : qui va porter le cercueil du plus illustre des Français ? Le maire de Colombey-les-deux-Eglises. M Jean Raullet, se dit que le " vieux " Général couvert de gloire, porté en terre par les " jeunes " de son village, serait un symbole fort. Mme de Gaulle approuve ce choix. Le maire demande que l'on dresse une liste de dix noms. On lui en soumet douze. Il se refuse à en retirer deux. Ils sont âgés de 17 à 23 ans. Ils sont fils du maire, du boucher, du boulanger, du menuisier... Tous connaissaient le Général pour l'avoir vu en plusieurs circonstances lorsqu'ils étaient enfants de choeur ou qu'ils se rendaient à La Boisserie pour vendre des billets de tombola. L'un d'entre eux s'est même retrouvé près de lui lors du passage du Tour de France... Lors de la cérémonie funèbre, les " douze garçons d'honneur " portent leur regard embué sur les Compagnons de la Libération qui arborent l'écu barré d'un glaive et frappé d'une croix de Lorraine. A quelques mètres de là le fossoyeur se demande si les " petits " sauront déposer le cercueil sans qu'il leur échappe ou glisse. Mais tout se passera bien...