share_book
Envoyer cet article par e-mail

Marine Le Pen, celle qui fait trembler la République

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Marine Le Pen, celle qui fait trembler la République

Marine Le Pen, celle qui fait trembler la République

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Marine Le Pen, celle qui fait trembler la République"

Présentation de Marine Le Pen, celle qui fait trembler la République

Il est fini le temps des provocations de Jean-Marie père : le Front national a décidé de nous fairecroire qu'il est inoffensif. Qui penserait, en effet, à se méfier d'une jeune femme blonde, mèrede trois enfants, qui joue les mater dolorosa en prétendant, l'oeil humide, vouloir prendre le peuplefrançais sous son aile maternelle ? Il faut lui reconnaître ce mérite : la stratégie du Front nationalest admirable. Elle est parfaite. Pourtant, depuis le chroniqueur de France Inter, Daniel Mermet, grande voix de gauche, jusqu'à Harlem Désir, numéro deux du Parti Socialiste pressenti comme futur leader de la gauche, tout le monde s'évertue à nier la montée de l'extrême droite en France et à prétendre que la seule chose à faire est la sourde oreille puisque, de toute façon, il semble évident que le Front national n'a pas droit de cité dans notre démocratie. Grossière erreur. Après les présidentielles de 2002 et l'élection de Sarkozy en 2007 sur une bonne partie des voix du Front national, comment peut-on encore prétendre que la menace de l'extrême droite n'existe pas en France ? La stratégie du cordon sanitaire était une stratégie efficace face à Jean-Marie Le Pen car relativement peu nombreux étaient encore ceux qui avaient envie d'écouter les radotages d'un vieux grincheux stigmatisé par l'opinion comme ennemi public numéro un. Mais avec Marine Le Pen, le Front national se féminise et joue la carte de la séduction. C'est un parti très soudé, très compact. C'est une affaire familiale, donc pas de querelles de succession. Il brandit toujours les mêmes arguments, donc son fer de lance est solide. Enfin, il progresse en formation serrée puisqu'il n'y a pas de divisions dans son camp, comme en témoigne l'épisode Mégret. Or non seulement il vient de se doter d'un leader charismatique capable de rallier les foules, mais en plus il a l'avantage du terrain, puisqu'une période de crise économique est toujours favorable aux extrêmes, et, pour couronner le tout, ses adversaires sont dispersés : ils battent la campagne en faisant semblant de ne pas entendre le bruit des armures qui s'entrechoquent.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Qi Design Paru le
  • Collection : ARTICLES SANS C
  • ISBN :  2918572616
  • EAN13 :  9782918572619
  • Classe Dewey :  993
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Marine Le Pen, celle qui fait trembler la République

Il est fini le temps des provocations de Jean-Marie père : le Front national a décidé de nous fairecroire qu’il est inoffensif. Qui penserait, en effet, à se méfier d’une jeune femme blonde, mèrede trois enfants, qui joue les mater dolorosa en prétendant, l’oeil humide, vouloir prendre le peuplefrançais sous son aile maternelle ? Il faut lui reconnaître ce mérite : la stratégie du Front nationalest admirable. Elle est parfaite. Pourtant, depuis le chroniqueur de France Inter, Daniel Mermet, grande voix de gauche, jusqu’à Harlem Désir, numéro deux du Parti Socialiste pressenti comme futur leader de la gauche, tout le monde s’évertue à nier la montée de l’extrême droite en France et à prétendre que la seule chose à faire est la sourde oreille puisque, de toute façon, il semble évident que le Front national n’a pas droit de cité dans notre démocratie. Grossière erreur. Après les présidentielles de 2002 et l’élection de Sarkozy en 2007 sur une bonne partie des voix du Front national, comment peut-on encore prétendre que la menace de l’extrême droite n’existe pas en France ? La stratégie du cordon sanitaire était une stratégie efficace face à Jean-Marie Le Pen car relativement peu nombreux étaient encore ceux qui avaient envie d’écouter les radotages d’un vieux grincheux stigmatisé par l’opinion comme ennemi public numéro un. Mais avec Marine Le Pen, le Front national se féminise et joue la carte de la séduction. C’est un parti très soudé, très compact. C’est une affaire familiale, donc pas de querelles de succession. Il brandit toujours les mêmes arguments, donc son fer de lance est solide. Enfin, il progresse en formation serrée puisqu’il n’y a pas de divisions dans son camp, comme en témoigne l’épisode Mégret. Or non seulement il vient de se doter d’un leader charismatique capable de rallier les foules, mais en plus il a l’avantage du terrain, puisqu’une période de crise économique est toujours favorable aux extrêmes, et, pour couronner le tout, ses adversaires sont dispersés : ils battent la campagne en faisant semblant de ne pas entendre le bruit des armures qui s’entrechoquent.