share_book
Envoyer cet article par e-mail

Affaire Raddad

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Affaire Raddad

Affaire Raddad

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Affaire Raddad "

    Présentation de Affaire Raddad

    En août 2010, l'avocat d'Omar Raddad demande à la Chancellerie l'ouverture d'une information judiciaire. Elle réclame la comparaison des deux ADN trouvés sur la scène du crime mêlés au sang de Ghislaine Marchal. Demande déjà formulée sans succès en 2002 par Me Jacques Vergès lors de la requête en révision de son procès, qu'il n'obtint pas.En 1994, Omar Raddad a été condamné à 18 ans de réclusion de criminelle pour le meurtre de Mme Marchal, riche veuve poignardée dans sa cave le 23 juin 1991. Sur le lieu du crime, l'inscription tracée avec le sang de la victime, « OMAR M'A TUER », accablait ce dernier. Gracié par Jacques Chirac en 1998, Omar Raddad ne cesse de clamer son innocence.Sa ténacité l'a conduit, soutenu par le roi du Maroc, à lancer une contre-enquête parallèle à celle des gendarmes, menée par un détective, pour trouver de nouveaux indices visant à l'innocenter, voire un autre coupable.Guy Hugnet explore minutieusement les différents scénarios de l'accusation et de la défense. Il éclaire d'un jour nouveau les coulisses d'une affaire aux rebondissements multiples et conduit le lecteur à partir des événements les plus récents jusqu'au coeur du mystère.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 260  pages
    • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx22.4cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Archipel Paru le
    • Collection : Politique, idée, société
    • ISBN :  2809805385
    • EAN13 :  9782809805383
    • Langue : Français

    D'autres livres de Guy Hugnet

    Antidépresseurs

    Voici le récit passionnant de l'une des plus formidables impostures médicales et scientifiques. L'irruption du Prozac, il y a vingt ans, sur la scène occidentale a semblé marquer le début d'une ère nouvelle pour l'humanité. On avait trouvé l'antidote à la souffrance et la détresse [.......

    Psychotropes : l'enquête: La face cachée des antidépresseurs, tranquilisants, somnifères, neuroleptiques

    Journaliste indépendant spécialisé dans les enquêtes scientifiques et les affaires criminelles, Guy Hugnet a publié plusieurs livres sur les médicaments psychotropes - dont Antidépresseurs, la grande intoxication (Le cherche-midi, 2004) -, ainsi que de nombreux articles, notamment dans le men...

    Voir tous les livres de Guy Hugnet

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de Affaire Raddad

    En août 2010, l'avocat d'Omar Raddad demande à la Chancellerie l'ouverture d'une information judiciaire. Elle réclame la comparaison des deux ADN trouvés sur la scène du crime mêlés au sang de Ghislaine Marchal. Demande déjà formulée sans succès en 2002 par Me Jacques Vergès lors de la requête en révision de son procès, qu'il n'obtint pas.En 1994, Omar Raddad a été condamné à 18 ans de réclusion de criminelle pour le meurtre de Mme Marchal, riche veuve poignardée dans sa cave le 23 juin 1991. Sur le lieu du crime, l'inscription tracée avec le sang de la victime, « OMAR M'A TUER », accablait ce dernier. Gracié par Jacques Chirac en 1998, Omar Raddad ne cesse de clamer son innocence.Sa ténacité l'a conduit, soutenu par le roi du Maroc, à lancer une contre-enquête parallèle à celle des gendarmes, menée par un détective, pour trouver de nouveaux indices visant à l'innocenter, voire un autre coupable.Guy Hugnet explore minutieusement les différents scénarios de l'accusation et de la défense. Il éclaire d'un jour nouveau les coulisses d'une affaire aux rebondissements multiples et conduit le lecteur à partir des événements les plus récents jusqu'au coeur du mystère.