share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chirac, les combats d'une vie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chirac, les combats d'une vie

Chirac, les combats d'une vie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chirac, les combats d'une vie"

Présentation de Chirac, les combats d'une vie

A la veille de l'ouverture du procès (7 mars 2011) où comparaît l'ancien président pour emplois fictifs présumés, la question mérite d'être postée : de quelle façon Jacques Chirac restera-t-il dans l'Histoire ? Difficile d'imaginer que le partisan de l'annulation de la dette des pays du Sud fut le bénéficiaire d'énormes frais de bouche à la mairie de Paris ou que le chantre de la diversité culturelle était ce politicien qui a occis tous ses adversaires...Il n'est pas le porteur d'une doctrine. Il n'a pas de convictions, tout au plus des opinions, aussi tranchées que fluctuantes. Il n'a guère eu de projet de société et sa cote de popularité fut toujours inversement proportionnelle à son degré d'implication dans les affaires publiques. Il n'a pas incarné non plus le pays réel, attaché qu'il était à une France rurale en voie de disparition. Quant à son action sur la scène internationale, elle était à la mesure de la place réelle de la France dans le monde : celle d'une province reculée du continent européen.Ce que les Français retiendront de lui, c'est avant tout son combat obstiné pour sa survie politique. Il fut un grand prédateur au tableau de chasse impressionnant, qui sut éliminer tous ceux qui se dressaient sur son parcours et sous-estimèrent ses capacités. Les Français lui savent gré d'avoir été le « tonton flingueur de la Ve République ». Voilà pourquoi ils admirent une personnalité inclassable dont la route fut jonchée de dépouilles : de la gauche corrézienne à Chaban-Delmas, en passant par Michel d'Ornano, Raymond Barre, Valéry Giscard d'Estaing, Édouard Balladur, Philippe Séguin et, last but not least, Nicolas Sarkozy. C'est ce parcours que ce livre retrace, la revanche de César sur Brutus et de Childéric sur Pépin le Bref.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 304  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Archipel Paru le
  • Collection : Politique, idée, société
  • ISBN :  2809804680
  • EAN13 :  9782809804683
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Patrick Girard

Austerlitz : La bataille des Trois-Empereurs racontée par un soldat autrichien

La bataille des Trois-Empereurs, ou bataille d Austerlitz constitue un temps fort, peut-être le plus fort, de la légende napoléonienne. Le " Petit Tondu " donna, à cette occasion, toute la mesure de son génie militaire et offrit à la Grande Armée, la plus belle et la moins coûteuse, humainem...

Hamilcar, le lion des sables

Carthage, 264 av. J.C., les nuages s'amoncellent au-dessus de la puissante cité africaine fondée par les Phéniciens. Rome, l'orgueilleuse métropole italienne, tente de s'implanter en Sicile et menace les comptoirs et le commerce carthaginois à travers la Méditerranée. Bientôt, c'est le confl...

Hannibal, sous les remparts de Rome

Fidèle au serment de vengeance fait à son père Hamilcar, Hannibal Barca décide de réaliser une audacieuse offensive en menant la guerre sur le territoire romain. En 218 av. J.-C., à la tête d'une armée hétéroclite, composée de guerriers carthaginois, de cavaliers numides, de frondeurs bal...

Voir tous les livres de Patrick Girard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Chirac, les combats d'une vie

A la veille de l'ouverture du procès (7 mars 2011) où comparaît l'ancien président pour emplois fictifs présumés, la question mérite d'être postée : de quelle façon Jacques Chirac restera-t-il dans l'Histoire ? Difficile d'imaginer que le partisan de l'annulation de la dette des pays du Sud fut le bénéficiaire d'énormes frais de bouche à la mairie de Paris ou que le chantre de la diversité culturelle était ce politicien qui a occis tous ses adversaires...Il n'est pas le porteur d'une doctrine. Il n'a pas de convictions, tout au plus des opinions, aussi tranchées que fluctuantes. Il n'a guère eu de projet de société et sa cote de popularité fut toujours inversement proportionnelle à son degré d'implication dans les affaires publiques. Il n'a pas incarné non plus le pays réel, attaché qu'il était à une France rurale en voie de disparition. Quant à son action sur la scène internationale, elle était à la mesure de la place réelle de la France dans le monde : celle d'une province reculée du continent européen.Ce que les Français retiendront de lui, c'est avant tout son combat obstiné pour sa survie politique. Il fut un grand prédateur au tableau de chasse impressionnant, qui sut éliminer tous ceux qui se dressaient sur son parcours et sous-estimèrent ses capacités. Les Français lui savent gré d'avoir été le « tonton flingueur de la Ve République ». Voilà pourquoi ils admirent une personnalité inclassable dont la route fut jonchée de dépouilles : de la gauche corrézienne à Chaban-Delmas, en passant par Michel d'Ornano, Raymond Barre, Valéry Giscard d'Estaing, Édouard Balladur, Philippe Séguin et, last but not least, Nicolas Sarkozy. C'est ce parcours que ce livre retrace, la revanche de César sur Brutus et de Childéric sur Pépin le Bref.