share_book
Envoyer cet article par e-mail

Heureux comme Dieu en France

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Heureux comme Dieu en France

Heureux comme Dieu en France

  (Auteur)


Prix : 95,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Heureux comme Dieu en France"

Présentation de Heureux comme Dieu en France

Décrété mort par son père, la veille de ses vingt ans. Mort pour la cause, la bonne, mort pour la France. Voilà un drôle d'anniversaire, en cette année 1940. Elevé dans une modeste famille de la banlieue parisienne, au bord de l'hippodrome de Champigny et dans les murs d'une maison en meulière, entre une mère employée aux chemins de fer et un père communiste, représentant en vins, le narrateur est rapidement plongé dans les travers de la Seconde Guerre mondiale, expédié dans la Résistance par son père qui le fait d'abord passer pour la victime d'une méningite fulgurante pour mieux le faire disparaître. L'apprentissage s'accomplit à coups de petits braquages qui doivent financer les réseaux "clandestins", avant de basculer dans le meurtre, de sang-froid, les interventions décisives. De quoi entrer dans la cour des grands, des adultes. De quoi en revenir aussi. Itinéraire d'un homme, vrai ou faux héros (peu importe), Heureux comme en Dieu en France décline un certain pessimisme, celui nourri par une guerre, par le sale boulot pour précisément en sortir. De l'Occupation aux années 60, ce ne sont pas les salauds qui manquent croisant la route de ce jeune personnage, ni l'injustice, ni les figures illuminant de leur droiture une existence d'emblée marquée par la déception des hommes. "Le monde ne va jamais. La plupart du temps il fait semblant. Et tout le monde s'en accommode." Déjà remarqué pour La Chambre des officiers, Marc Dugain en "remet" une couche sur "l'universelle vacherie", d'une guerre à l'autre, de 1914 à 1939. Avec la même humilité, simplement, les mêmes tristes horreurs, les mêmes visages d'ange aussi, qui réconcilient avec la vie. --Céline Darner --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 256  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.9cm
  • Poids : 154.2g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070314405
  • EAN13 :  9782070314409
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Dugain

La chambre des officiers

En 1914, tout sourit à Adrien, ingénieur officier. Mais, au début de la guerre, lors d'une reconnaissance sur les bords de la Meuse, un éclat d'obus le défigure. En un instant, il est devenu un monstre, une "gueule cassée". Adrien ne connaîtra ni l'horreur des tranchées ni la boue, le froid,...

Prix : 62 DH
Une exécution ordinaire

Au mois d'août de l'an 2000, un sous-marin nucléaire russe s'abîme dans des profondeurs accessibles de la mer de Barents. Vania Altman ferait partie des derniers survivants. Dans un port du cercle polaire, la famille Altman retient son souffle ; elle risque une nouvelle fois de se heurter à la ...

Prix : 91 DH

Souss Massa Drâa

D'Agadir à Zagora en passant par Ouarzazate, on se trouve à l'intérieur des terres du peuple fondateur du Maroc, du pays d'Amazigh, ces sémites à la langue rocailleuse somme le schiste de l'Atlas, ralliés tardivement à l'Islam par les Arabes venus du Nord. En même temps c'est dans cette ...

Prix : 369 DH
La malédiction d'Edgar

" Edgar aimait le pouvoir mais il en détestait les aléas. Il aurait trouvé humiliant de devoir le remettre enjeu à intervalles réguliers devant des électeurs qui n'avaient pas le millième de sa capacité à raisonner. Et il n'admettait pas non plus que les hommes élus par ce troupeau sans...

Voir tous les livres de Marc Dugain

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Heureux comme Dieu en France

Décrété mort par son père, la veille de ses vingt ans. Mort pour la cause, la bonne, mort pour la France. Voilà un drôle d'anniversaire, en cette année 1940. Elevé dans une modeste famille de la banlieue parisienne, au bord de l'hippodrome de Champigny et dans les murs d'une maison en meulière, entre une mère employée aux chemins de fer et un père communiste, représentant en vins, le narrateur est rapidement plongé dans les travers de la Seconde Guerre mondiale, expédié dans la Résistance par son père qui le fait d'abord passer pour la victime d'une méningite fulgurante pour mieux le faire disparaître. L'apprentissage s'accomplit à coups de petits braquages qui doivent financer les réseaux "clandestins", avant de basculer dans le meurtre, de sang-froid, les interventions décisives. De quoi entrer dans la cour des grands, des adultes. De quoi en revenir aussi. Itinéraire d'un homme, vrai ou faux héros (peu importe), Heureux comme en Dieu en France décline un certain pessimisme, celui nourri par une guerre, par le sale boulot pour précisément en sortir. De l'Occupation aux années 60, ce ne sont pas les salauds qui manquent croisant la route de ce jeune personnage, ni l'injustice, ni les figures illuminant de leur droiture une existence d'emblée marquée par la déception des hommes. "Le monde ne va jamais. La plupart du temps il fait semblant. Et tout le monde s'en accommode." Déjà remarqué pour La Chambre des officiers, Marc Dugain en "remet" une couche sur "l'universelle vacherie", d'une guerre à l'autre, de 1914 à 1939. Avec la même humilité, simplement, les mêmes tristes horreurs, les mêmes visages d'ange aussi, qui réconcilient avec la vie. --Céline Darner --Ce texte fait référence à l’éditionBroché .