share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un rajah blanc à Bornéo : La vie de sir James Brooke

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un rajah blanc à Bornéo : La vie de sir James Brooke

Un rajah blanc à Bornéo : La vie de sir James Brooke

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un rajah blanc à Bornéo : La vie de sir James Brooke"

Présentation de Un rajah blanc à Bornéo

Né en 1803 à Bénarès, James Brooke fit ses armes dans la Compagnie des Indes orientales, acheta une goélette avec l'argent légué par son père et devint mercenaire au service du sultan de Brunei pour combattre rebelles et pirates. Il se vit offrir en récompense le Sarawak, territoire de Bornéo où vivaient des coupeurs de têtes invétérés, les Dayaks. Le règne du rajah blanc, qui débuta en 1841, établit la dynastie des Brooke jusqu'en 1946, mais James eut bien du mal à obtenir de l'Angleterre la reconnaissance du Sarawak comme Etat indépendant. Il mourut en 1868 au fin fond du Devonshire, presque oublié des Anglais mais devenu une figure de légende à Bornéo.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 312  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Voyageurs
  • ISBN :  2228904333
  • EAN13 :  9782228904339
  • Classe Dewey :  959.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Nigel Barley

L'Anthropologue en déroute

Pourquoi diable Nigel Barley s'est-il mis un jour en tête de devenir anthropologue ? Pour sa thèse il avait choisi les Anglo-Saxons mais, tout plan de carrière impliquant une mission d'étude, c'est finalement une modeste tribu montagnarde du Nord-Cameroun, les Dowayo, qui lui échoit. Une [.....

L'Anthropologie n'est pas un sport dangereux

Avec un humour ravageur et tout britannique, l'anthropologue Nigel Barley s'enfonce dans l'île indonésienne de Sulawesi (Célèbes) à la recherche de ce qui reste de la culture toraja. Au terme d'un parcours semé d'embûches (administrations capricieuses, pluies tropicales, sangsues voraces, ...

Le Retour de l'anthropologue

Nigel Barley se l'était juré : cette fois on ne l'y reprendrait plus. Son premier séjour chez les Dowayos du Cameroun l'avait lessivé (Un anthropologue en déroute). Transformé en banquier, en infirmier, en chauffeur, il avait fini par comprendre que le sujet d'étude, c'était lui. Et [.......

L'anthropologue mène l'enquête

"Nous nous trouvons à Bandung pour un mariage. Au-dessus de la fête, au sommet du mât dont le drapeau proclame normalement la dévotion de la famille à l'État indonésien, flotte un slip soigneusement souillé, signe penserait un anthropologue de l'obscénité autorisée d'un rite de [....]...

Voir tous les livres de Nigel Barley

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Un rajah blanc à Bornéo

Né en 1803 à Bénarès, James Brooke fit ses armes dans la Compagnie des Indes orientales, acheta une goélette avec l'argent légué par son père et devint mercenaire au service du sultan de Brunei pour combattre rebelles et pirates. Il se vit offrir en récompense le Sarawak, territoire de Bornéo où vivaient des coupeurs de têtes invétérés, les Dayaks. Le règne du rajah blanc, qui débuta en 1841, établit la dynastie des Brooke jusqu'en 1946, mais James eut bien du mal à obtenir de l'Angleterre la reconnaissance du Sarawak comme Etat indépendant. Il mourut en 1868 au fin fond du Devonshire, presque oublié des Anglais mais devenu une figure de légende à Bornéo.