share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des drôleries gothiques au bestiaire de Pisanello : Le Bréviaire de Marie de Savoie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des drôleries gothiques au bestiaire de Pisanello : Le Bréviaire de Marie de Savoie

Des drôleries gothiques au bestiaire de Pisanello : Le Bréviaire de Marie de Savoie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des drôleries gothiques au bestiaire de Pisanello : Le Bréviaire de Marie de Savoie"

Présentation de Des drôleries gothiques au bestiaire de Pisanello

Milan 1434, un précieux bréviaire franciscain est copié et peint probablement à la demande du duc de Milan, Filippo Maria Visconti, puis de son épouse, Marie de Savoie, fille du duc Amédée VIII. Ce somptueux livre est orné d'une iconographie parfois étrange mêlant les thèmes religieux et profanes, animée par la présence de joyeux putti et d'animaux majestueux. Ces peintures ont été réalisées par un peintre installé en Lombardie, le Maître des Vitae Imperatorum, et ses collaborateurs. Ces figures ont une histoire, elles circulent, se transmettent, se copient, s'élaborent, d'un carnet de dessins bergamasque au bestiaire créé par Pisanello, en passant par des motifs connus dans le nord de la France ou à Milan... Caille et criquet, putto et oiseau aquatique, tout comme l'univers de ce que l'on appelle les drôleries, emportent l'oeil en marge du texte et dans les arcanes de l'oeuvre enluminée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 351  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.6cmx21.6cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Comité Des Travaux Historiques Et Scientifiques - Cths Paru le
  • Collection : L'art & l'essai
  • ISBN :  273550719X
  • EAN13 :  9782735507191
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Des drôleries gothiques au bestiaire de Pisanello

Milan 1434, un précieux bréviaire franciscain est copié et peint probablement à la demande du duc de Milan, Filippo Maria Visconti, puis de son épouse, Marie de Savoie, fille du duc Amédée VIII. Ce somptueux livre est orné d'une iconographie parfois étrange mêlant les thèmes religieux et profanes, animée par la présence de joyeux putti et d'animaux majestueux. Ces peintures ont été réalisées par un peintre installé en Lombardie, le Maître des Vitae Imperatorum, et ses collaborateurs. Ces figures ont une histoire, elles circulent, se transmettent, se copient, s'élaborent, d'un carnet de dessins bergamasque au bestiaire créé par Pisanello, en passant par des motifs connus dans le nord de la France ou à Milan... Caille et criquet, putto et oiseau aquatique, tout comme l'univers de ce que l'on appelle les drôleries, emportent l'oeil en marge du texte et dans les arcanes de l'oeuvre enluminée.