share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le miroir des âmes simples et anéanties : Et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'Amour

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le miroir des âmes simples et anéanties : Et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'Amour

Le miroir des âmes simples et anéanties : Et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'Amour

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le miroir des âmes simples et anéanties : Et qui seulement demeurent en vouloir et..."

Présentation de Le miroir des âmes simples et anéanties

Chef-d'oeuvre de la première littérature mystique de langue française, Le Miroir des âmes simples et anéanties révèle une richesse spirituelle qui place son auteur Marguerite Porete dans la lignée de saint Jean de la Croix, Maître Eckhart ou Hadewijch d'Anvers. Du coeur de l'expérience religieuse la plus radicale - Dieu est Amour -, l'auteur pose les questions qui, de l'Evangile au rationalisme moderne, ont façonné l'âme occidentale : l'Amour vrai est-il soumis à autre chose qu'à lui-même ? Fût-ce à la morale, à la religion, à Dieu même ? La force et l'audace de ces interrogations, qui conduisirent en 1310 leur auteur au bûcher de l'Inquisition, traversent les siècles à la rencontre de tous ceux qui, aujourd'hui comme hier, "fine Amour demandent".

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 272  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Editions Albin Michel Paru le
  • Collection : Spiritualités vivantes
  • ISBN :  2226221573
  • EAN13 :  9782226221575
  • Classe Dewey :  130
  • Langue : Français

D'autres livres de Marguerite Porete

Le Miroir des simples âmes anéanties

Le Miroir des simples âmes, dont le manuscrit avait été découvert en 1867 mais faussement attribué à Marguerite de Hongrie, ne fut publié, dans sa version en langue d'oïl, qu'en 1946. Tout ignoré qu'il fût, aussi bien des érudits que des âmes pieuses, ce texte nous apparaît aujourd'hui ...

Le miroir des simples âmes anéanties - XIIIe siècle

Le Miroir des simples âmes, dont le manuscrit avait été découvert en 1867 mais faussement attribué à Marguerite de Hongrie, ne fut publié, dans sa version en langue d'oïl, qu'en 1946. Tout ignoré qu'il fût, aussi bien des érudits que des âmes pieuses, ce texte nous apparaît aujourd'hui ...

Voir tous les livres de Marguerite Porete

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le miroir des âmes simples et anéanties

Chef-d'oeuvre de la première littérature mystique de langue française, Le Miroir des âmes simples et anéanties révèle une richesse spirituelle qui place son auteur Marguerite Porete dans la lignée de saint Jean de la Croix, Maître Eckhart ou Hadewijch d'Anvers. Du coeur de l'expérience religieuse la plus radicale - Dieu est Amour -, l'auteur pose les questions qui, de l'Evangile au rationalisme moderne, ont façonné l'âme occidentale : l'Amour vrai est-il soumis à autre chose qu'à lui-même ? Fût-ce à la morale, à la religion, à Dieu même ? La force et l'audace de ces interrogations, qui conduisirent en 1310 leur auteur au bûcher de l'Inquisition, traversent les siècles à la rencontre de tous ceux qui, aujourd'hui comme hier, "fine Amour demandent".