share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le mahdi incompris : Sayyid Ahmad Barelwî (1786-1831) et le millénarisme en Inde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le mahdi incompris : Sayyid Ahmad Barelwî (1786-1831) et le millénarisme en Inde

Le mahdi incompris : Sayyid Ahmad Barelwî (1786-1831) et le millénarisme en Inde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le mahdi incompris : Sayyid Ahmad Barelwî (1786-1831) et le millénarisme en Inde"

Présentation de Le mahdi incompris

Maître soufi, réformateur religieux, imam et finalement Mandi. Né au coeur de la vallée du Gange, mystique extatique vivant d'abord reclus, Sayyid Ahmad Barelwî devient soldat de for-tune et participe aux derniers combats contre les Britanniques. Guide religieux, il parcourt l'Inde de Delhi à Calcutta, prêchant la purification de l'islam des excès du soufisme et des coutumes empruntées aux hindous. Prosélyte et chef de guerre, il remet à l'honneur deux " obligations oubliées " : le pèlerinage à La Mecque et surtout le jihad, qu'il prêche dès 1818 et met en oeuvre à partir de 1826. À la tête de milliers de soldats, il s'établit dans la région de Peshawar pour prendre à revers les Sikhs, puis les Britanniques. Après sa mort à la bataille de Balakot, ses disciples l'identifient au Mandi, ce justicier dont le retour doit rétablir sur terre abondance et bonheur avant la fin du monde. Dans cet ouvrage nourri aux meilleures sources, que l'on lira aussi comme une chronique haletante de l'Inde au temps du mandat britannique, Marc Gaborieau retrace la vie aventureuse du grand chef militaire et du religieux controversé, aujourd'hui vénéré par de nombreux musulmans.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 339  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.0cmx23.8cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Cnrs Paru le
  • Collection : Cnrs histoire
  • ISBN :  2271066727
  • EAN13 :  9782271066725
  • Classe Dewey :  954
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Gaborieau

Un autre islam : Inde, Pakistan, Bangladesh

Avec 400 millions de fidèles - un musulman sur trois dans le monde - l'islam du sous-continent indien est la plus grande minorité religieuse de la planète, répartie quasi également entre l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh - sans compter les petites communautés des Maldives, de Sri Lanka, du ...

Voir tous les livres de Marc Gaborieau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le mahdi incompris

Maître soufi, réformateur religieux, imam et finalement Mandi. Né au coeur de la vallée du Gange, mystique extatique vivant d'abord reclus, Sayyid Ahmad Barelwî devient soldat de for-tune et participe aux derniers combats contre les Britanniques. Guide religieux, il parcourt l'Inde de Delhi à Calcutta, prêchant la purification de l'islam des excès du soufisme et des coutumes empruntées aux hindous. Prosélyte et chef de guerre, il remet à l'honneur deux " obligations oubliées " : le pèlerinage à La Mecque et surtout le jihad, qu'il prêche dès 1818 et met en oeuvre à partir de 1826. À la tête de milliers de soldats, il s'établit dans la région de Peshawar pour prendre à revers les Sikhs, puis les Britanniques. Après sa mort à la bataille de Balakot, ses disciples l'identifient au Mandi, ce justicier dont le retour doit rétablir sur terre abondance et bonheur avant la fin du monde. Dans cet ouvrage nourri aux meilleures sources, que l'on lira aussi comme une chronique haletante de l'Inde au temps du mandat britannique, Marc Gaborieau retrace la vie aventureuse du grand chef militaire et du religieux controversé, aujourd'hui vénéré par de nombreux musulmans.