share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Nationalisme arabe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Nationalisme arabe

Le Nationalisme arabe

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Nationalisme arabe"

Présentation de Le Nationalisme arabe

L'Orient arabe n'est pas celui de Nasser ni celui de la guerre des Six Jours : la flamme « panarabiste » s'est éteinte. Dans cette région du monde, États et populations aspirent à une cohésion entre pays, sans hégémonie ni conquérant, et la guerre du Golfe ne fut que le soubresaut d'une utopie déjà morte. Olivier Carré retrace l'évolution de la pensée nationaliste arabe depuis la naissance du Baas, à la fois philosophie et parti politique, jusqu'à l'effervescence de l'islamisme. Le nassérisme a marqué une époque et son retentissement perdure. Le nationalisme palestinien s'en est réclamé tout en le contestant. Mais depuis les années 1980, après avoir subi une influence marxiste, un nouveau courant prend en compte les minorités, ethniques ou confessionnelles, et dénonce les « États de terreur » panarabes. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 304  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  221303043X
  • EAN13 :  9782213030432
  • Classe Dewey :  320.5409174927
  • Langue : Français

D'autres livres de Olivier Carré

Le nationalisme arabe

L'Orient arabe n'est pas celui de Nasser ni celui de la guerre des Six Jours : la flamme « panarabiste » s'est éteinte. Dans cette région du monde, États et populations aspirent à une cohésion entre pays, sans hégémonie ni conquérant, et la guerre du Golfe ne fut que le soubresaut [.......

L'Utopie islamique dans l'Orient arabe

Les travaux qu'Olivier Carré poursuit depuis de longues années et qui lui ont permis de composer ce livre portent sur les idées qui inspirent les Etats islamiques (en particulier l'Arabie saoudite), les mouvements activistes et les tendances " post-islamiques " : la sociologie religieuse d'un Ibn...

L'Islam laïque, ou, Le Retour à la grande tradition

Il est devenu banal, en France notamment, d'affirmer que l'islam, dans son essence, englobe et confond le spirituel et le temporel, l'Église et l'État. Vie privée, individualisme, démocratie parlementaire et " État de droit " - et donc modernité politique et modernisation sociale - resteraient...

Le Nationalisme arabe

L'Orient arabe n'est pas celui de Nasser ni celui de la guerre des Six Jours : la flamme « panarabiste » s'est éteinte. Dans cette région du monde, États et populations aspirent à une cohésion entre pays, sans hégémonie ni conquérant, et la guerre du Golfe ne fut que le soubresaut d'une ut...

Voir tous les livres de Olivier Carré

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Nationalisme arabe

L’Orient arabe n’est pas celui de Nasser ni celui de la guerre des Six Jours : la flamme « panarabiste » s’est éteinte. Dans cette région du monde, États et populations aspirent à une cohésion entre pays, sans hégémonie ni conquérant, et la guerre du Golfe ne fut que le soubresaut d’une utopie déjà morte. Olivier Carré retrace l’évolution de la pensée nationaliste arabe depuis la naissance du Baas, à la fois philosophie et parti politique, jusqu’à l’effervescence de l’islamisme. Le nassérisme a marqué une époque et son retentissement perdure. Le nationalisme palestinien s’en est réclamé tout en le contestant. Mais depuis les années 1980, après avoir subi une influence marxiste, un nouveau courant prend en compte les minorités, ethniques ou confessionnelles, et dénonce les « États de terreur » panarabes. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.