share_book
Envoyer cet article par e-mail

Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences ouvertes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences ouvertes

Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences ouvertes

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences ouvertes"

Présentation de Du bon usage de la piraterie

" C'est un mouvement sorti de nulle part qui vise à modifier l'esprit du public. Et ce mouvement soutient que la culture et la connaissance peuvent être appropriées et qu'en conséquence elles doivent être protégées de la même façon que nous protégeons n'importe quelle propriété. Ces dernières années, cette vision erronée était inoffensive. Avec l'émergence des nouvelles technologies, il est devenu indispensable de la combattre. Car ces technologies, si elles permettent un bouillonnement créatif, peuvent être utilisées pour contrôler la culture et la connaissance d'une façon qu'aucune société libre n'a jamais tolérée " (préface de Lawrence Lessig). Dans cet essai très documenté, Florent Latrive met au jour les enjeux de la bataille en cours autour de la propriété intellectuelle. Qu'il s'agisse de musiques ou d'images en ligne, de circulation des savoirs ou de brevets sur les médicaments, il plaide pour une ouverture raisonnée et contre le tout juridique. Au lieu de criminaliser tous les "pirates" sans distinction, établissons un régime équilibré de l'immatériel. Où créateurs et public ne seront plus soumis aux diktats des intermédiaires et producteurs.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 184  pages
  • Dimensions :  0.4cmx12.4cmx18.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Editions La Découverte Paru le
  • Collection : La Découverte/Poche
  • ISBN :  2707151351
  • EAN13 :  9782707151353
  • Classe Dewey :  346.048 2
  • Langue : Français

D'autres livres de Florent Latrive

Le livre noir de la censure

La censure est aujourd'hui omniprésente : presse, cinéma, arts plastiques, livres, théâtre, musique, jeux vidéo, télévision, etc. Il ne s'écoule plus une semaine sans qu'elle fasse la une, d'affaire en affaire, dans un monde où l'art et l'information connaissent de moins en moins de fronti...

Voir tous les livres de Florent Latrive

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Du bon usage de la piraterie

" C'est un mouvement sorti de nulle part qui vise à modifier l'esprit du public. Et ce mouvement soutient que la culture et la connaissance peuvent être appropriées et qu'en conséquence elles doivent être protégées de la même façon que nous protégeons n'importe quelle propriété. Ces dernières années, cette vision erronée était inoffensive. Avec l'émergence des nouvelles technologies, il est devenu indispensable de la combattre. Car ces technologies, si elles permettent un bouillonnement créatif, peuvent être utilisées pour contrôler la culture et la connaissance d'une façon qu'aucune société libre n'a jamais tolérée " (préface de Lawrence Lessig). Dans cet essai très documenté, Florent Latrive met au jour les enjeux de la bataille en cours autour de la propriété intellectuelle. Qu'il s'agisse de musiques ou d'images en ligne, de circulation des savoirs ou de brevets sur les médicaments, il plaide pour une ouverture raisonnée et contre le tout juridique. Au lieu de criminaliser tous les "pirates" sans distinction, établissons un régime équilibré de l'immatériel. Où créateurs et public ne seront plus soumis aux diktats des intermédiaires et producteurs.