share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ego : Pour une sociologie de l'individu

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ego : Pour une sociologie de l'individu

Ego : Pour une sociologie de l'individu

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ego : Pour une sociologie de l'individu"

Présentation de Ego

Quelle sociologie est-elle au fondement des enquêtes concrètes de l'auteur, qui ont fait son succès et sa réputation dans le grand public, mais qui suscitent aussi chez ses pairs le soupçon de " sociologie agréable " ? Son approche est centrée sur une nouvelle évaluation de la notion d'individu. Celui-ci n'est ni la simple résultante des déterminismes sociaux qui s'exercent sur lui, ni l'atome qui préexiste aux interactions sociales complexes. Pour Jean-Claude Kaufmann, il convient de cesser de regarder l'individu comme une unité substantielle, pour en faire le siège et le produit de processus et de flux. L'individu ne cesse d'intérioriser ou d'extérioriser des affects, des pensées et des comportements, les sédimentant par l'habitude. Celle-ci, à la différence de l'habitus de Bourdieu qui fige la contrainte sociale, est au contraire le lieu de remaniements constants. L'individualisation est ainsi le résultat paradoxal de cette interaction, à la fois clé du changement social et raison d'être de l'individu ainsi produit.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 288  pages
  • Dimensions :  1.6cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Hachette Littératures Paru le
  • Collection : Pluriel
  • ISBN :  201279355X
  • EAN13 :  9782012793552
  • Classe Dewey :  302.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Claude Kaufmann

L'entretien compréhensif

Ce manuel présente de façon concrète les différentes étapes permettant de mener à bien un entretien compréhensif et d'élaborer un cadre d'interprétation. La démarche consiste à s'appuyer sur les catégories de pensée des informateurs, tant pour conduire les entretiens de façon efficace ...

L'invention de soi

Comment parvenons-nous à inventer notre vie, à rompre avec les pesanteurs sociales ? Être sujet de son existence est en réalité un travail, complexe et fatiguant. Jean-Claude Kaufmann nous ouvre les portes de cette petite fabrique de soi. Où l'on trouve beaucoup de rêves, d'images et d'émoti...

Quand Je est un autre

Certaines expressions résument l'esprit d'une époque. L'obligation d'" être soi-même " est le mot d'ordre de la nôtre. Mais " soi-même " existe-t-il vraiment ? Jean-Claude Kaufmann inflige ici une sévère et utile correction à quelques-unes de nos croyances les mieux ancrées. Non, il n'exis...

Le coeur à l'ouvrage

Quelles forces nous poussent chaque jour à ranger, épousseter, faire les vitres et laver ? Dans le domaine ménager, le moindre geste n'est jamais anodin et repose sur des mécanismes d'une précision et d'une subtilité stupéfiantes. Il importe notamment de prendre en compte les émotions et ...

Voir tous les livres de Jean-Claude Kaufmann

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ego

Quelle sociologie est-elle au fondement des enquêtes concrètes de l'auteur, qui ont fait son succès et sa réputation dans le grand public, mais qui suscitent aussi chez ses pairs le soupçon de " sociologie agréable " ? Son approche est centrée sur une nouvelle évaluation de la notion d'individu. Celui-ci n'est ni la simple résultante des déterminismes sociaux qui s'exercent sur lui, ni l'atome qui préexiste aux interactions sociales complexes. Pour Jean-Claude Kaufmann, il convient de cesser de regarder l'individu comme une unité substantielle, pour en faire le siège et le produit de processus et de flux. L'individu ne cesse d'intérioriser ou d'extérioriser des affects, des pensées et des comportements, les sédimentant par l'habitude. Celle-ci, à la différence de l'habitus de Bourdieu qui fige la contrainte sociale, est au contraire le lieu de remaniements constants. L'individualisation est ainsi le résultat paradoxal de cette interaction, à la fois clé du changement social et raison d'être de l'individu ainsi produit.