share_book
Envoyer cet article par e-mail

Discours et Cognition sociale : Une approche sociologique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Discours et Cognition sociale : Une approche sociologique

Discours et Cognition sociale : Une approche sociologique

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Discours et Cognition sociale : Une approche sociologique"

Présentation de Discours et Cognition sociale

Ce recueil retrace le cheminement intellectuel de Jean Widmer à travers les principaux articles qu'il a publiés entre 1983 et 2006. Il se conclut par un texte intitulé «La sociologie en tant que science rigoureuse». Ce titre n'exprime pas seulement une conviction ; il résume aussi l'ambition qui a animé l'oeuvre d'une vie. Pratiquer la sociologie en tant que science rigoureuse, J. Widmer s'y est appliqué en utilisant divers moyens, qui vont de la logique à l'étude des conversations et des catégorisations, en passant par l'analyse de discours. J. Widmer a été un des rares sociologues à situer le langage au coeur même de la vie sociale. Il y voyait en particulier la source de l'organisation du savoir de sens commun. Combinant les outils de l'ethnométhodologie et ceux de l'analyse énonciative, il a proposé une approche originale, qui envisage l'analyse de discours comme un aspect d'une «sociologie praxéologique». Une telle approche respécifie des notions sociologiques classiques, telles celle de «structure sociale» ou celle de «pouvoir symbolique». Appliquée aux médias, elle rend compte des formes d'espace public à l'institution desquelles ils contribuent. Dans son élucidation de l'articulation du langage et de l'action sociale, J. Widmer a été conduit à accorder une grande attention au caractère historique des faits sociaux, et donc à la problématique anthropologique de la production, ou de l'institution imaginaire, de la société. C'est en référence à ces questions qu'il a analysé le rôle du «facteur langue» dans l'expérience publique, et qu'il a montré comment les discours sociaux participent à la constitution des collectifs politiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 297  pages
  • Dimensions :  2.8cmx16.6cmx23.8cm
  • Poids : 798.3g
  • Editeur :   Archives Contemporaines Editions Paru le
  • ISBN :  2813000078
  • EAN13 :  9782813000071
  • Classe Dewey :  306.44
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Discours et Cognition sociale

Ce recueil retrace le cheminement intellectuel de Jean Widmer à travers les principaux articles qu'il a publiés entre 1983 et 2006. Il se conclut par un texte intitulé «La sociologie en tant que science rigoureuse». Ce titre n'exprime pas seulement une conviction ; il résume aussi l'ambition qui a animé l'oeuvre d'une vie. Pratiquer la sociologie en tant que science rigoureuse, J. Widmer s'y est appliqué en utilisant divers moyens, qui vont de la logique à l'étude des conversations et des catégorisations, en passant par l'analyse de discours. J. Widmer a été un des rares sociologues à situer le langage au coeur même de la vie sociale. Il y voyait en particulier la source de l'organisation du savoir de sens commun. Combinant les outils de l'ethnométhodologie et ceux de l'analyse énonciative, il a proposé une approche originale, qui envisage l'analyse de discours comme un aspect d'une «sociologie praxéologique». Une telle approche respécifie des notions sociologiques classiques, telles celle de «structure sociale» ou celle de «pouvoir symbolique». Appliquée aux médias, elle rend compte des formes d'espace public à l'institution desquelles ils contribuent. Dans son élucidation de l'articulation du langage et de l'action sociale, J. Widmer a été conduit à accorder une grande attention au caractère historique des faits sociaux, et donc à la problématique anthropologique de la production, ou de l'institution imaginaire, de la société. C'est en référence à ces questions qu'il a analysé le rôle du «facteur langue» dans l'expérience publique, et qu'il a montré comment les discours sociaux participent à la constitution des collectifs politiques.