share_book
Envoyer cet article par e-mail

Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles

Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles"

Présentation de Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles

Le savon, une invention gauloise Leur amour de la parure va de pair avec leur goût de l'hygiène. Le savon est, rapporte la tradition populaire en France, une invention gauloise qui doit son nom à la saponaire, Saponaria officinalis. Cette plante, aux grandes fleurs mauves délicieusement parfumées, croît en abondance dans les champs et sur les talus. Sa racine contient un glucoside, la saponine, dont une infime quantité mélangée à de l'eau suffit pour la rendre savonneuse. Ses feuilles et sa racine ont des propriétés résolutives ; elles sont utilisées en cataplasme pour soigner les oedèmes et, en décoction, comme dépuratif et laxatif afin de drainer un système digestif fatigué par une nourriture trop abondante, voire pour lutter contre l'obésité. Le savon gaulois : Faire fondre 250 g de saindoux propre, y verser lentement le jus d'une racine de saponaire en tournant le tout constamment dans le même sens, tandis que le mélange tiédit. Lorsqu'il a épaissi, le verser dans des moules en bois. Laisser reposer deux jours. Couper soigneusement les pains de savon en morceaux et les laisser sécher sur des plateaux en vannerie, pendant environ un mois à l'abri du soleil.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 925  pages
  • Dimensions :  2.5cmx13.1cmx19.9cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : Bouquins
  • ISBN :  2221089138
  • EAN13 :  9782221089132
  • Classe Dewey :  610
  • Langue : Français

D'autres livres de Claudine Brelet

Anthropologie de l'ONU: Utopie et fondation

L'ONU, jusqu'à présent, n'a été étudiée que sous l'angle juridique ou historique. Phénomène social total unique dans l'histoire de l'humanité, l'ONU méritait que l'anthropologie s'y intéressât. Cet ouvrage est donc le premier du genre. Le nouveau paradigme (né avec les théories d'Einst...

Voir tous les livres de Claudine Brelet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles

Le savon, une invention gauloise Leur amour de la parure va de pair avec leur goût de l’hygiène. Le savon est, rapporte la tradition populaire en France, une invention gauloise qui doit son nom à la saponaire, Saponaria officinalis. Cette plante, aux grandes fleurs mauves délicieusement parfumées, croît en abondance dans les champs et sur les talus. Sa racine contient un glucoside, la saponine, dont une infime quantité mélangée à de l’eau suffit pour la rendre savonneuse. Ses feuilles et sa racine ont des propriétés résolutives ; elles sont utilisées en cataplasme pour soigner les œdèmes et, en décoction, comme dépuratif et laxatif afin de drainer un système digestif fatigué par une nourriture trop abondante, voire pour lutter contre l’obésité. Le savon gaulois : Faire fondre 250 g de saindoux propre, y verser lentement le jus d’une racine de saponaire en tournant le tout constamment dans le même sens, tandis que le mélange tiédit. Lorsqu’il a épaissi, le verser dans des moules en bois. Laisser reposer deux jours. Couper soigneusement les pains de savon en morceaux et les laisser sécher sur des plateaux en vannerie, pendant environ un mois à l’abri du soleil.