share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le mouvement des planètes autour du soleil : Le cours perdu de Richard Feynman

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le mouvement des planètes autour du soleil : Le cours perdu de Richard Feynman

Le mouvement des planètes autour du soleil : Le cours perdu de Richard Feynman

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le mouvement des planètes autour du soleil : Le cours perdu de Richard Feynman"

Présentation de Le mouvement des planètes autour du soleil

Les planètes se meuvent dans l'espace en décrivant des ellipses. Comment expliquer que la nature ait choisi de tracer dans le ciel des courbes si particulières ? En 1684, alors que plusieurs savants anglais soupçonnaient, sans pouvoir le prouver, qu'une force exercée par le Soleil était la cause de ce phénomène, Isaac Newton envoya à l'astronome Edmund Halley un texte que ce dernier n'hésita pas à considérer comme la " clef de l'univers ". En neuf pages, Newton y créait le calcul différentiel, dégageait la notion d'accélération et démontrait qu'une force de gravitation inversement proportionnelle au carré de la distance produit non seulement des orbites elliptiques, mais aussi les autres lois de Kepler, et bien plus encore. Newton devait rédiger une autre présentation de sa théorie, plus accessible à ses contemporains, en utilisant le langage de la géométrie d'Euclide, comme pour donner raison au sens le plus littéral à Galilée selon qui " le monde est écrit en langage mathématique : triangles, cercles... ". Près de trois cents ans plus tard, le physicien Richard Feynman refit pour lui-même la démonstration géométrique de Newton, d'une façon encore plus radicalement élémentaire. C'est le sujet qu'il choisit lorsqu'il fut invité par ses collègues de Caltech à donner une guest lecture pour les étudiants de première année. Les notes de ce cours, qui eut lieu le 13 mars 1964, constituent le dernier chapitre de ce livre. Sans la présence si vivante de Feynman en amphi, toutefois, ce cours peut être difficile à suivre. C'est pourquoi D. et J. Goodstein le font précéder de trois chapitres introductifs, consacrés à l'immense importance historique du travail de Newton - qui marque la naissance du monde moderne, fondé sur une science prédictive -, à une évocation de l'oeuvre et de la vie de leur ami Richard Feynman, et à une reconstruction pas à pas de la démonstration qu'Il a exposée ce jour-là, à laquelle ils ajoutent encore de nombreuses figures, de façon à permettre à tous les lecteurs qui se souviennent de la géométrie du lycée de la suivre et de la comprendre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 181  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.4cmx18.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Cassini Paru le
  • Collection : Le sel et le fer
  • ISBN :  2842251318
  • EAN13 :  9782842251314
  • Classe Dewey :  521
  • Langue : Français

D'autres livres de Richard P. Feynman

Vous y comprenez quelque chose, Monsieur Feynman ?

En avril 1963, le prix Nobel de physique Richard P. Feynman est invité à l'Université de Washington, à Seattle, pour donner des conférences sur les sujets généraux qui lui tiennent alors à cœur. On y retrouve ce théoricien de haut vol parlant de science, bien sûr, mais surtout des [......

Vous voulez rire, monsieur Feynman !

"Prendrez-vous du lait ou du citron dans votre thé ? - Les deux, s'il vous plaît ! - Voyons, vous voulez rire, Monsieur Feynman !" L'échange a lieu dans la plus chic des universités américaines, Princeton, lors d'une réception à l'étiquette irréprochable. À cette occasion, comme dans ...

Vous voulez rire, Monsieur Feynman !

"Prendrez-vous du lait ou du citron dans votre thé ? - Les deux, s'il vous plaît ! - Voyons, vous voulez rire, Monsieur Feynman !" L'échange a lieu dans la plus chic des universités américaines, Princeton, lors d'une réception à l'étiquette irréprochable. À cette occasion, comme dans ...

Leçons sur la gravitation

Prix Nobel de physique pour ses travaux sur la théorie quantique, Richard Feynman (1918–1988) est une figure légendaire de la physique, capable de jouer du bongo dans un orchestre comme de participer à la mise au point de l'arme atomique. On retrouve ici un peu de l'humour et de l'originalité ...

Voir tous les livres de Richard P. Feynman

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le mouvement des planètes autour du soleil

Les planètes se meuvent dans l'espace en décrivant des ellipses. Comment expliquer que la nature ait choisi de tracer dans le ciel des courbes si particulières ? En 1684, alors que plusieurs savants anglais soupçonnaient, sans pouvoir le prouver, qu'une force exercée par le Soleil était la cause de ce phénomène, Isaac Newton envoya à l'astronome Edmund Halley un texte que ce dernier n'hésita pas à considérer comme la " clef de l'univers ". En neuf pages, Newton y créait le calcul différentiel, dégageait la notion d'accélération et démontrait qu'une force de gravitation inversement proportionnelle au carré de la distance produit non seulement des orbites elliptiques, mais aussi les autres lois de Kepler, et bien plus encore. Newton devait rédiger une autre présentation de sa théorie, plus accessible à ses contemporains, en utilisant le langage de la géométrie d'Euclide, comme pour donner raison au sens le plus littéral à Galilée selon qui " le monde est écrit en langage mathématique : triangles, cercles... ". Près de trois cents ans plus tard, le physicien Richard Feynman refit pour lui-même la démonstration géométrique de Newton, d'une façon encore plus radicalement élémentaire. C'est le sujet qu'il choisit lorsqu'il fut invité par ses collègues de Caltech à donner une guest lecture pour les étudiants de première année. Les notes de ce cours, qui eut lieu le 13 mars 1964, constituent le dernier chapitre de ce livre. Sans la présence si vivante de Feynman en amphi, toutefois, ce cours peut être difficile à suivre. C'est pourquoi D. et J. Goodstein le font précéder de trois chapitres introductifs, consacrés à l'immense importance historique du travail de Newton - qui marque la naissance du monde moderne, fondé sur une science prédictive -, à une évocation de l'oeuvre et de la vie de leur ami Richard Feynman, et à une reconstruction pas à pas de la démonstration qu'Il a exposée ce jour-là, à laquelle ils ajoutent encore de nombreuses figures, de façon à permettre à tous les lecteurs qui se souviennent de la géométrie du lycée de la suivre et de la comprendre.