share_book
Envoyer cet article par e-mail

Agricultures et paysanneries des Tiers mondes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Agricultures et paysanneries des Tiers mondes

Agricultures et paysanneries des Tiers mondes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Agricultures et paysanneries des Tiers mondes"

Présentation de Agricultures et paysanneries des Tiers mondes

Contrairement à une idée trop souvent répandue, les systèmes de culture et d'élevage mis en oeuvre aujourd'hui par les paysanneries du " Sud " ne sont ni " archaïques ", ni condamnés à l'immobilisme. Cet ouvrage vise précisément à présenter et expliquer la diversité des conditions et modalités de transformation del'agriculture dans les pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine. Il s'attache à montrer comment les différentes agricultures pratiquées de nos jours sont chacune le produit d'une longue histoire, au cours de laquelle les paysans ont fait montre d'une grande capacité de création et d'innovation, dans des environnements écologiques et socio-économiques relativement hostiles. De génération en génération, les paysanneries du " Sud " ont continuellement modifié leurs systèmes de production agricole de façon à pouvoir mettre durablement à profit les caractéristiques propres de leurs environnements respectifs. Il en a presque toujours résulté des techniques et des savoir-faire adaptés à la diversité des écosystèmes. Loin d'être sans fondement, des pratiques tels que l'association simultanée de plusieurs cultures dans un même champ ; le nomadisme pastoral et le repiquage deplantules en rizières, apparaissent finalement bien rationnelles. Et l'erreur serait de croire que le développement de l'agriculture dans les divers Tiers mondes devrait désormais suivre inévitablement la voie tracée jusqu'alors par les exploitants des pays du " Nord " : celle d'une chimisation et d'une moto-mécanisation sans cesse accrues. Mais le drame est que dans le contexte actuel de la mondialisation croissante des échanges, les paysans du " Sud " dont l'outillage reste encore manuel ne peuvent aujourd'hui résister à la concurrence des exploitants agricoles des pays du " Nord " dont les systèmes de production sont hautement motorisés et tributaires de l'emploi d'engrais chimiques. Les paysans les moins compétitifs ne peuvent donc plus guèredisposer de revenus suffisants pour nourrir correctement leurs familles, équiper davantage leurs exploitations et développer de nouveaux systèmes de culture etd'élevage, tout en renouvelant durablement les potentialités productives de leurs environnements. Nombreux sont alors les paysans condamnés à l'exode rural ou aux départs clandestins vers l'étranger, sans que des emplois ne puissent néanmoins leur être préalablement assurés.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 598  pages
  • Dimensions :  4.2cmx16.2cmx23.8cm
  • Poids : 780.2g
  • Editeur :   Karthala Paru le
  • Collection : Hommes et Sociétés
  • ISBN :  2845865481
  • EAN13 :  9782845865488
  • Classe Dewey :  338.1091724
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Dufumier

Les projets de développement agricole : Manuel d'expertise

Cet ouvrage expose des conceptions et des méthodes novatrices pour que soient formulés et conduits des projets qui tiennent réellement compte des intérêts et comportements des catégories sociales dont on espère obtenir la participation active. Ces dernières ne doivent plus être [....]...

Famine au sud, malbouffe au nord : Comment le bio peut nous sauver

Celui qui l'affirme n'est pas un doux rêveur : c'est l'un des spécialistes mondiaux des questions agricoles. Depuis quarante ans, l'agronome Marc Dufumier observe et écoute les paysans du Nord et du Sud, et il est parvenu à cette certitude : ils sont, avec les consommateurs, les premières victi...

Voir tous les livres de Marc Dufumier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Agricultures et paysanneries des Tiers mondes

Contrairement à une idée trop souvent répandue, les systèmes de culture et d'élevage mis en œuvre aujourd'hui par les paysanneries du " Sud " ne sont ni " archaïques ", ni condamnés à l'immobilisme. Cet ouvrage vise précisément à présenter et expliquer la diversité des conditions et modalités de transformation del'agriculture dans les pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine. Il s'attache à montrer comment les différentes agricultures pratiquées de nos jours sont chacune le produit d'une longue histoire, au cours de laquelle les paysans ont fait montre d'une grande capacité de création et d'innovation, dans des environnements écologiques et socio-économiques relativement hostiles. De génération en génération, les paysanneries du " Sud " ont continuellement modifié leurs systèmes de production agricole de façon à pouvoir mettre durablement à profit les caractéristiques propres de leurs environnements respectifs. Il en a presque toujours résulté des techniques et des savoir-faire adaptés à la diversité des écosystèmes. Loin d'être sans fondement, des pratiques tels que l'association simultanée de plusieurs cultures dans un même champ ; le nomadisme pastoral et le repiquage deplantules en rizières, apparaissent finalement bien rationnelles. Et l'erreur serait de croire que le développement de l'agriculture dans les divers Tiers mondes devrait désormais suivre inévitablement la voie tracée jusqu'alors par les exploitants des pays du " Nord " : celle d'une chimisation et d'une moto-mécanisation sans cesse accrues. Mais le drame est que dans le contexte actuel de la mondialisation croissante des échanges, les paysans du " Sud " dont l'outillage reste encore manuel ne peuvent aujourd'hui résister à la concurrence des exploitants agricoles des pays du " Nord " dont les systèmes de production sont hautement motorisés et tributaires de l'emploi d'engrais chimiques. Les paysans les moins compétitifs ne peuvent donc plus guèredisposer de revenus suffisants pour nourrir correctement leurs familles, équiper davantage leurs exploitations et développer de nouveaux systèmes de culture etd'élevage, tout en renouvelant durablement les potentialités productives de leurs environnements. Nombreux sont alors les paysans condamnés à l'exode rural ou aux départs clandestins vers l'étranger, sans que des emplois ne puissent néanmoins leur être préalablement assurés.