share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Année du jardinier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Année du jardinier

L'Année du jardinier

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Année du jardinier"

Présentation de L'Année du jardinier

Des cent manières de créer un jardin, la meilleure n'est sans doute pas celle de payer un jardinier. Celui-ci ne vous plantera tout d'abord que de vulgaires bouts de bois, plus proches du manche à balai que du forsythia dont vous rêviez… Et s'il retourne votre terre, soyez sûr qu'il ne vous en laissera qu'un désolant désert de gris pour tout gazon. Quelques temps encore, et vos allées ne seront que boue gluante partageant deux carrés de moisissure verdâtre. Vous haussez le sourcil ? Jardinez donc vous-même, vous comprendrez de quoi l'on parle ! Une fleur, ce n'est pas simplement une chose que l'on offre : c'est un "truc" qui hiverne, se bêche, se fume, s'arrose… Le véritable jardinage ne comporte aucune activité méditative. Capek, son dernier grand théoricien, savait bien, lui, de quoi il retournait : le vrai jardinier n'est pas celui qui cultive les fleurs, mais celui qui travaille la terre. Les rosiers sont faits pour les dilettantes. Lui n'a d'yeux que pour ce que le profane ne voit pas ; ses secrets sont enfouis dans la composition de son incroyable humus dont il connaît, seul, la formule chimique. Capek sait d'ailleurs reconnaître l'authentique jardinier entre mille, à sa curieuse physionomie. Ordinairement terminé, vers le haut, par son derrière, sa tête, elle, pend quelque part entre les genoux. Et hormis le soir, au moment de l'arrosage, il mesure rarement plus d'un mètre de hauteur…--Joël Jégouzo--

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   10 X 18 Paru le
  • Collection : Domaine étranger
  • ISBN :  226403033X
  • EAN13 :  9782264030337
  • Classe Dewey :  635.90207
  • Langue : Français

D'autres livres de Karel Capek

L'année du jardinier

Quel est ce curieux spécimen humain aux mains vertes ? Sous forme d'almanach, Capek observe avec humour et tendresse les manies du jardinier, partageant son effort et ses émerveillements au gré des floraisons. Cette promenade poétique de janvier à décembre est devenue un classique....

Voyage vers le Nord

En 1936, tandis que la Seconde Guerre mondiale menace, l'écrivain tchèque Karel Capek (1890-1938) entreprend un voyage dans le Nord de l'Europe. Forêts à perte de vue, fjords échancrés, vaches noir et blanc, fermes rouges, myriade d'îles ponctuent sa traversée du Danemark, de la Suède et de...

RUR : Rossum's Universal Robots

Rossum, un scientifique génial, invente un robot. Ses successeurs le perfectionnent et la société Rossants Unirersal Robots commence à les produire en masse. Les robots sont des machines capables de penser qui s'imposent comme une force de travail extraordinairement peu coûteuse, productive et ...

Voir tous les livres de Karel Capek

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de L'Année du jardinier

Des cent manières de créer un jardin, la meilleure n'est sans doute pas celle de payer un jardinier. Celui-ci ne vous plantera tout d'abord que de vulgaires bouts de bois, plus proches du manche à balai que du forsythia dont vous rêviez… Et s'il retourne votre terre, soyez sûr qu'il ne vous en laissera qu'un désolant désert de gris pour tout gazon. Quelques temps encore, et vos allées ne seront que boue gluante partageant deux carrés de moisissure verdâtre. Vous haussez le sourcil ? Jardinez donc vous-même, vous comprendrez de quoi l'on parle ! Une fleur, ce n'est pas simplement une chose que l'on offre : c'est un "truc" qui hiverne, se bêche, se fume, s'arrose… Le véritable jardinage ne comporte aucune activité méditative. Capek, son dernier grand théoricien, savait bien, lui, de quoi il retournait : le vrai jardinier n'est pas celui qui cultive les fleurs, mais celui qui travaille la terre. Les rosiers sont faits pour les dilettantes. Lui n'a d'yeux que pour ce que le profane ne voit pas ; ses secrets sont enfouis dans la composition de son incroyable humus dont il connaît, seul, la formule chimique. Capek sait d'ailleurs reconnaître l'authentique jardinier entre mille, à sa curieuse physionomie. Ordinairement terminé, vers le haut, par son derrière, sa tête, elle, pend quelque part entre les genoux. Et hormis le soir, au moment de l'arrosage, il mesure rarement plus d'un mètre de hauteur…--Joël Jégouzo--