share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les industries de la culture et de la communication en mutation

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les industries de la culture et de la communication en mutation

Les industries de la culture et de la communication en mutation

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les industries de la culture et de la communication en mutation"

Présentation de Les industries de la culture et de la communication en mutation

Les industries de la culture, de l'information et de la communication (ICIC) connaissent de puissantes mutations. A la concentration, à la financiarisation et à la mondialisation s'ajoutent les développements du Web. Les échanges de pairs à pairs s'étendent au-delà de la musique, notamment en direction du cinéma et de l'audiovisuel, tandis que les contenus autoproduits par les internautes se multiplient et peuvent s'intégrer aux autres contenus. De très importantes redistributions des cartes entre offreurs de contenus, fabricants de logiciels, acteurs du Web, fabricants de matériels et opérateurs de réseaux sont en cours. Quels sont les enjeux de ces mutations pour la configuration de contenus, pour la diversité culturelle et le pluralisme de l'information, mais aussi pour l'éducation, qui connaît également des processus d'industrialisation ? Comment les mutations des ICIC accompagnent-elles des mutations sociales, politiques et idéologiques ? Les contributions sont le fruit des échanges qui se sont déroulés lors d'une série de séminaires franco-canadiens à la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Nord. Certains des fondateurs des recherches sur les industries culturelles en France (Bernard Miège) et au Canada (Gaëtan Tremblay et Jean-Guy Lacroix) contribuent à cet ouvrage. Au-delà des cercles académiques et du public des étudiants, cet ouvrage est destiné aux lecteurs intéressés par les mutations contemporaines de la culture et de la communication.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 270  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.8cmx24.0cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Questions contemporaines
  • ISBN :  2296037720
  • EAN13 :  9782296037724
  • Classe Dewey :  338.473060944
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Bouquillion

Le Web collaboratif

Le Web 2.0 - ou Web collaboratif - est aujourd'hui présenté comme une évolution culturelle majeure, voire même comme le fondement d'une nouvelle ère politique et sociétale. Dans les versions les plus optimistes, on assisterait à l'émergence d'une nouvelle culture participative, basée sur...

Voir tous les livres de Philippe Bouquillion

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les industries de la culture et de la communication en mutation

Les industries de la culture, de l'information et de la communication (ICIC) connaissent de puissantes mutations. A la concentration, à la financiarisation et à la mondialisation s'ajoutent les développements du Web. Les échanges de pairs à pairs s'étendent au-delà de la musique, notamment en direction du cinéma et de l'audiovisuel, tandis que les contenus autoproduits par les internautes se multiplient et peuvent s'intégrer aux autres contenus. De très importantes redistributions des cartes entre offreurs de contenus, fabricants de logiciels, acteurs du Web, fabricants de matériels et opérateurs de réseaux sont en cours. Quels sont les enjeux de ces mutations pour la configuration de contenus, pour la diversité culturelle et le pluralisme de l'information, mais aussi pour l'éducation, qui connaît également des processus d'industrialisation ? Comment les mutations des ICIC accompagnent-elles des mutations sociales, politiques et idéologiques ? Les contributions sont le fruit des échanges qui se sont déroulés lors d'une série de séminaires franco-canadiens à la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Nord. Certains des fondateurs des recherches sur les industries culturelles en France (Bernard Miège) et au Canada (Gaëtan Tremblay et Jean-Guy Lacroix) contribuent à cet ouvrage. Au-delà des cercles académiques et du public des étudiants, cet ouvrage est destiné aux lecteurs intéressés par les mutations contemporaines de la culture et de la communication.