share_book
Envoyer cet article par e-mail

Biocarburants, la fausse solution

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Biocarburants, la fausse solution

Biocarburants, la fausse solution

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Biocarburants, la fausse solution"

Présentation de Biocarburants, la fausse solution

Le blé, le colza, le tournesol chez nous ; le palmier à huile, la canne à sucre, le soja ou le maïs dans les pays du Sud servent désormais à remplacer le pétrole. Des végétaux utilisés depuis les débuts de l'agriculture pour nourrir les hommes remplissent aujourd'hui les réservoirs des voitures et des camions. On a souvent présenté ces nouveaux carburants comme " écologiques ", destinés à remplacer des énergies fossiles limitées et en voie d'extinction. Or la réalité est autre. Le boom des biocarburants relance la machine à engrais et à pesticides, et il détruira bientôt ces réservoirs de biodiversité que sont les " jachères ". De l'Indonésie au Brésil, en passant par le Cameroun, les rares forêts tropicales intactes sont dévastées pour laisser la place à ces nouvelles cultures, accroissant ainsi le réchauffement climatique. Le renchérissement des matières premières agricoles provoqué par les biocarburants a déjà engendré des disettes. Dans un monde qui compte plus d'un milliard d'affamés permanents, consacrer une part toujours croissante des terres agricoles à ces biocarburants est un non-sens et un crime.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 168  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx17.2cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Hachette Littératures Paru le
  • Collection : Pluriel
  • ISBN :  201270526X
  • EAN13 :  9782012705265
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Fabrice Nicolino

Bidoche

Comment des animaux sont-ils devenus des morceaux, des choses, des marchandises ? Pourquoi des techniciens inventent-ils dans le plus grand secret des méthodes pour "fabriquer" de la "matière" à partir d'êtres vivants et sensibles ? Comment peut-on accepter la barbarie de l'élevage [....]...

Qui a tué l'écologie ?

Par l'auteur de Bidoche et Pesticides, révélations sur un scandale français, un pamphlet vif et brillant contre cette nouvelle écologie douce c'est à dire molle et sirupeuse inaugurée parle Grenelle de l'environnement. Eteindre la lumière derrière soi, fermer l'eau du robinet, trier ses [...

Pesticides

C'est un sujet qui peut nous paraître lointain, et pourtant il nous concerne tous. Car les pesticides sont partout, jusque dans la rosée du matin. Et dans la pluie des villes, bien sûr, de toutes les villes de France.Pour cette raison et quelques autres que vous apprendrez, les conséquences [...

Bidoche. L'industrie de la viande menace le monde

Je crois savoir ce que manger veut dire. Mais je dois ajouter que, chemin faisant, j'ai changé d'avis et de goût. Derrière une côte de boeuf, j'ai fini par voir un boeuf. Derrière un gigot, un agneau. Derrière un jambon, un cochon... On peut parler d'un choc, immense et lent. L'histoire que...

Voir tous les livres de Fabrice Nicolino

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Biocarburants, la fausse solution

Le blé, le colza, le tournesol chez nous ; le palmier à huile, la canne à sucre, le soja ou le maïs dans les pays du Sud servent désormais à remplacer le pétrole. Des végétaux utilisés depuis les débuts de l'agriculture pour nourrir les hommes remplissent aujourd'hui les réservoirs des voitures et des camions. On a souvent présenté ces nouveaux carburants comme " écologiques ", destinés à remplacer des énergies fossiles limitées et en voie d'extinction. Or la réalité est autre. Le boom des biocarburants relance la machine à engrais et à pesticides, et il détruira bientôt ces réservoirs de biodiversité que sont les " jachères ". De l'Indonésie au Brésil, en passant par le Cameroun, les rares forêts tropicales intactes sont dévastées pour laisser la place à ces nouvelles cultures, accroissant ainsi le réchauffement climatique. Le renchérissement des matières premières agricoles provoqué par les biocarburants a déjà engendré des disettes. Dans un monde qui compte plus d'un milliard d'affamés permanents, consacrer une part toujours croissante des terres agricoles à ces biocarburants est un non-sens et un crime.