share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cosmopolites : Tome 2, Mécanique quantique : la fin d'un rêve. Au nom de la flèche du temps : le défi de Progogine. La vie et l'

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cosmopolites : Tome 2, Mécanique quantique : la fin d'un rêve. Au nom de la flèche du temps : le défi de Progogine. La vie et l'

Cosmopolites : Tome 2, Mécanique quantique : la fin d'un rêve. Au nom de la flèche du temps : le défi de Progogine. La vie et l'

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cosmopolites : Tome 2, Mécanique quantique : la fin d'un rêve. Au nom de la..."

Présentation de Cosmopolites

Pourquoi les sciences modernes n'avancent-elles que sur le mode guerrier - guerre du scientifique contre ses concurrents, du savant contre le " charlatan ", du " nouveau " contre l'" ancien " ? Pourquoi ces sciences s'affirment-elles sous le jour le plus faux : triomphe d'un savoir enfin objectif, neutre et désintéressé, produit par une démarche méthodique, humble et sereine ? Et pourquoi, lorsque les scientifiques osent dire leurs rêves et leurs ambitions, est-ce si souvent la spéculation arrogante et la polémique qui s'expriment ? Pourquoi, par exemple, la physique moderne est-elle habitée par la conviction qu'elle seule peut percer l'énigme de ce monde, énigmatiquement intelligible comme l'a dit Einstein ? Mais surtout, et inséparablement, comment créer d'autres manières de faire exister parmi nous les passions des scientifiques ? Est-il possible de les reconnaître sans les insulter, sur un mode qui les civilise, qui leur permette de s'affirmer sans nier les autres aventures humaines ? C'est pour tenter de répondre à ces questions qu'Isabelle Stengers revisite dans ce livre ambitieux - initialement publié en sept tomes - quelques grands moments de l'histoire des savoirs scientifiques, mais aussi quelques effets catastrophiques d'une présentation des sciences qui les oppose à l'opinion. Contre la façon dont les sciences dites " humaines et sociales " ont identifié raison et critique, Isabelle Stengers tente de répondre à la question cosmopolitique : comment les pratiques modernes, qui ont mis au jour les microbes et les électrons, les pratiques techniques, qui créent un autre ordre de savoirs, et les pratiques non modernes, qui échappent au savoir scientifique, pourraient coexister en paix

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 402  pages
  • Dimensions :  4.6cmx13.0cmx19.4cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   La Découverte Paru le
  • Collection : La Découverte/Poche
  • ISBN :  2707141712
  • EAN13 :  9782707141712
  • Langue : Français

D'autres livres de  Isabelle Stengers

Médecins et sorciers

Ce livre est composé de deux textes qui interrogent, en parallèle, les thérapeutiques traditionnelles - essentiellement en Afrique - et la médecine scientifique. Les auteurs proposent de prendre au sérieux les techniques basées sur la divination, la sorcellerie, la fabrication de fétiches,...

La sorcellerie capitaliste

C'est entendu: il existe une horreur économique. Mais la dénoncer ne suffit pas : si la dénonciation était efficace, il y a longtemps que le capitalisme aurait disparu... Les auteurs appellent "capitalisme" ce système qui nous saisit à travers des alternatives infernales, du type:" Si vous ...

La nouvelle alliance

"L'ancienne alliance est rompue. L'homme sait enfin qu'il est seul dans l'immensité indifférente de l'univers d'où il a émergé par hasard." C'est de ces mots du biologiste et Prix Nobel Jacques Monod qu'Ilya Prigogine, chimiste et autre Prix Nobel, et la philosophe Isabelle Stengers, ont [.....

Prix : 124 DH
Vie et Expérimentation. Peirce, James, Dewey

Selon les pragmatistes Peirce, James et Dewey, le concept d'expérience dont nous avons hérité est un des plus décevants de l'histoire de la philosophie, réduit le plus souvent au sujet, à la conscience ou à la perception visuelle. Même l'empirisme classique, qui se présentait pourtant [....

Voir tous les livres de  Isabelle Stengers

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Cosmopolites

Pourquoi les sciences modernes n'avancent-elles que sur le mode guerrier - guerre du scientifique contre ses concurrents, du savant contre le " charlatan ", du " nouveau " contre l'" ancien " ? Pourquoi ces sciences s'affirment-elles sous le jour le plus faux : triomphe d'un savoir enfin objectif, neutre et désintéressé, produit par une démarche méthodique, humble et sereine ? Et pourquoi, lorsque les scientifiques osent dire leurs rêves et leurs ambitions, est-ce si souvent la spéculation arrogante et la polémique qui s'expriment ? Pourquoi, par exemple, la physique moderne est-elle habitée par la conviction qu'elle seule peut percer l'énigme de ce monde, énigmatiquement intelligible comme l'a dit Einstein ? Mais surtout, et inséparablement, comment créer d'autres manières de faire exister parmi nous les passions des scientifiques ? Est-il possible de les reconnaître sans les insulter, sur un mode qui les civilise, qui leur permette de s'affirmer sans nier les autres aventures humaines ? C'est pour tenter de répondre à ces questions qu'Isabelle Stengers revisite dans ce livre ambitieux - initialement publié en sept tomes - quelques grands moments de l'histoire des savoirs scientifiques, mais aussi quelques effets catastrophiques d'une présentation des sciences qui les oppose à l'opinion. Contre la façon dont les sciences dites " humaines et sociales " ont identifié raison et critique, Isabelle Stengers tente de répondre à la question cosmopolitique : comment les pratiques modernes, qui ont mis au jour les microbes et les électrons, les pratiques techniques, qui créent un autre ordre de savoirs, et les pratiques non modernes, qui échappent au savoir scientifique, pourraient coexister en paix