share_book
Envoyer cet article par e-mail

La science entre valeurs modernes et postmodernité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La science entre valeurs modernes et postmodernité

La science entre valeurs modernes et postmodernité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La science entre valeurs modernes et postmodernité"

Présentation de La science entre valeurs modernes et postmodernité

Ce volume traite de la recherche scientifique contemporaine, de sa nature, de ses représentations sociales et politiques, de ses relations aux valeurs. Dans le cadre d'une civilisation polytechnicienne et multiculturelle globalisée, les liens entre l'activité scientifique et l'activité technique n'ont cessé de se resserrer ; en même temps, le rapprochement des représentations scientifiques et des autres représentations culturelles (mythes, religions, croyances) a conduit à contester les privilèges de la vérité, de l'universalité, de l'objectivité, de la rationalité scientifiques. Traditionnellement, les philosophes ont conçu la science dans le prolongement de l'activité philosophique (théorique et discursive) en l'opposant à l'activité technique, matérielle, ignorée ou méprisée. La science ainsi conçue était présentée comme supra ou méta-culturelle, universelle, indemne des particularités propres aux diverses cultures et croyances. Gilbert Hottois a saisi l'occasion d'une conférence au Collège de France pour faire le point historique et critique sur la philosophie politique de Recherche et Développement inspiratrice de l'Union Europénne. Lecteur attentif des publications de l'Unesco relatives à la recherche scientifique, il analyse le projet actuel de Déclaration Universelle sur la bioéthique qui exprime un assez bon équilibre entre modernité et postmodernité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 124  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Librairie Philosophique Vrin Paru le
  • Collection : Pour demain
  • ISBN :  2711617769
  • EAN13 :  9782711617760
  • Classe Dewey :  500
  • Langue : Français

D'autres livres de Gilbert Hottois

Qu'est-ce que la bioéthique?

Qu'est-ce que ta bioéthique ? - La bioéthique est-elle une nouvelle "discipline"? - "Bioéthique" ou "biopolitique" ou "biodroit"? - Les comités de bioéthique constituent-ils de nouvelles institutions démocratiques ? - Y a-t-il une méthodologie bioéthique ? - Quel contenu pour une bioéthique...

Nouvelle encyclopédie de bioéthique

Multidisciplinaire et pluraliste, la Nouvelle encyclopédie de bioéthique se veut un outil à la fois pédagogique et critique au service d'une culture plurielle articulée autour de deux grands axes. D'une part, la Recherche et le Développement technoscientifiques qui nécessitent l'acquisition e...

Voir tous les livres de Gilbert Hottois

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La science entre valeurs modernes et postmodernité

Ce volume traite de la recherche scientifique contemporaine, de sa nature, de ses représentations sociales et politiques, de ses relations aux valeurs. Dans le cadre d'une civilisation polytechnicienne et multiculturelle globalisée, les liens entre l'activité scientifique et l'activité technique n'ont cessé de se resserrer ; en même temps, le rapprochement des représentations scientifiques et des autres représentations culturelles (mythes, religions, croyances) a conduit à contester les privilèges de la vérité, de l'universalité, de l'objectivité, de la rationalité scientifiques. Traditionnellement, les philosophes ont conçu la science dans le prolongement de l'activité philosophique (théorique et discursive) en l'opposant à l'activité technique, matérielle, ignorée ou méprisée. La science ainsi conçue était présentée comme supra ou méta-culturelle, universelle, indemne des particularités propres aux diverses cultures et croyances. Gilbert Hottois a saisi l'occasion d'une conférence au Collège de France pour faire le point historique et critique sur la philosophie politique de Recherche et Développement inspiratrice de l'Union Europénne. Lecteur attentif des publications de l'Unesco relatives à la recherche scientifique, il analyse le projet actuel de Déclaration Universelle sur la bioéthique qui exprime un assez bon équilibre entre modernité et postmodernité.