share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Art ses séries télé

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Art ses séries télé

L'Art ses séries télé

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Art ses séries télé"

Présentation de L'Art ses séries télé

Pourquoi sommes-nous incapables de créer l’équivalent de séries télé comme Dr House, Desperate Housewives, Dexter, The West Wing, The Wire, Prison Break, Malcolm, Lost, ou In Treatement ?La série télé est l’un des phénomènes culturels majeurs de ces dix dernières années. Jamais la diffusion de ces séries sur les chaînes de télévision, leur écho dans la presse et les médias n’avait occupé tant de place. Pourtant, au pays de la cinéphilie, la grande majorité des séries populaires sont américaines. Les créateurs français échouent à créer de grandes séries populaires de qualité. Comment cela est-il possible ? Quel malheureux concours de circonstances, quelles lacunes pourraient l’expliquer ?Cet essai dévoile les secrets des grandes séries américaines. Des secrets qui se trouvent de façon inattendue dans la vieille réflexion sur le récit et ses émotions qui existe en Europe depuis Aristote mais qui a été discréditée par les avant-gardes artistiques et les théories formalistes de l’art depuis Flaubert. Une tradition à laquelle on doit pourtant l’Odyssée, le Roman de Renard, le Quichotte, Roméo et Juliette, La Nouvelle Héloïse, Werther, La Comédie Humaine, Mme Bovary, Guerre et paix, Le Déjeuner sur l’herbe et nos meilleurs cinéastes. La puissance de raconter propre aux Américains ne serait donc que la préservation d’un héritage européen oublié et méprisé en Europe : l’art du « récit canonique ». Démonstration à l’appui.Cet essai propose de formuler les « règles » que les grands créateurs américains ont appliquées par tradition, cette tradition de l’art du récit que nous avons négligée, de lier ces règles à quelques principes anciens, puis de trouver les concepts modernes qui les étayent et les rajeunissent. Il y a beaucoup d’ouvrages (excellents et mauvais) pour comprendre la fabrication des grands films, il n’en existait pas pour celle des séries télé. Simples amateurs, indifférents, fans ou lettrés, tous sont invités à pénétrer de l’intérieur ce phénomène culturel majeur, afin de découvrir comment se pense une série télé, d’où vient le bonheur qu’elle procure, les émotions et les croyances qu’elle colporte.Déjà connu pour un roman (Yamaha d’Alger) et deux essais remarqués (Ma vie transformiste et Autofiction et autres mythomanies littéraires), Vincent Colonna, ancien élève à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, développe une réflexion novatrice, érudite mais toujours très accessible, sur un phénomène de société majeur de notre temps.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 374  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : PAYOT GD FORMAT
  • ISBN :  2228905283
  • EAN13 :  9782228905282
  • Classe Dewey :  791.456
  • Langue : Français

D'autres livres de Vincent Colonna

Autofiction et autres mythomanies littéraires

Il y a plusieurs façons de traverser la littérature, un voyage toujours riche en surprises. Ici, on chemine sur la piste de " l'affabulation de soi " qui semble attachée à la fiction comme son secret et son désir le plus inavoué. Chemin faisant, il apparaît qu'au IIe siècle après J.C., à l...

Voir tous les livres de Vincent Colonna

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Art ses séries télé

Pourquoi sommes-nous incapables de créer l’équivalent de séries télé comme Dr House, Desperate Housewives, Dexter, The West Wing, The Wire, Prison Break, Malcolm, Lost, ou In Treatement ?La série télé est l’un des phénomènes culturels majeurs de ces dix dernières années. Jamais la diffusion de ces séries sur les chaînes de télévision, leur écho dans la presse et les médias n’avait occupé tant de place. Pourtant, au pays de la cinéphilie, la grande majorité des séries populaires sont américaines. Les créateurs français échouent à créer de grandes séries populaires de qualité. Comment cela est-il possible ? Quel malheureux concours de circonstances, quelles lacunes pourraient l’expliquer ?Cet essai dévoile les secrets des grandes séries américaines. Des secrets qui se trouvent de façon inattendue dans la vieille réflexion sur le récit et ses émotions qui existe en Europe depuis Aristote mais qui a été discréditée par les avant-gardes artistiques et les théories formalistes de l’art depuis Flaubert. Une tradition à laquelle on doit pourtant l’Odyssée, le Roman de Renard, le Quichotte, Roméo et Juliette, La Nouvelle Héloïse, Werther, La Comédie Humaine, Mme Bovary, Guerre et paix, Le Déjeuner sur l’herbe et nos meilleurs cinéastes. La puissance de raconter propre aux Américains ne serait donc que la préservation d’un héritage européen oublié et méprisé en Europe : l’art du « récit canonique ». Démonstration à l’appui.Cet essai propose de formuler les « règles » que les grands créateurs américains ont appliquées par tradition, cette tradition de l’art du récit que nous avons négligée, de lier ces règles à quelques principes anciens, puis de trouver les concepts modernes qui les étayent et les rajeunissent. Il y a beaucoup d’ouvrages (excellents et mauvais) pour comprendre la fabrication des grands films, il n’en existait pas pour celle des séries télé. Simples amateurs, indifférents, fans ou lettrés, tous sont invités à pénétrer de l’intérieur ce phénomène culturel majeur, afin de découvrir comment se pense une série télé, d’où vient le bonheur qu’elle procure, les émotions et les croyances qu’elle colporte.Déjà connu pour un roman (Yamaha d’Alger) et deux essais remarqués (Ma vie transformiste et Autofiction et autres mythomanies littéraires), Vincent Colonna, ancien élève à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, développe une réflexion novatrice, érudite mais toujours très accessible, sur un phénomène de société majeur de notre temps.