share_book
Envoyer cet article par e-mail

La politique étrangère européenne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime

La politique étrangère européenne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La politique étrangère européenne"

Présentation de La politique étrangère européenne

L'Union européenne a, depuis le traité de Maastricht (1992), une « politique étrangère et de sécurité commune ». Après de longues années de négociations institutionnelles, le traité de Lisbonne (2007) a laissé un goût d'inachevé : l'Union a pour la représenter une présidence bicéphale et un « Haut Représentant » qu'on n'a même pas voulu nommer « ministre des affaires étrangères »; elle n'a pas de service diplomatique, mais un service « pour l'action extérieure », pas d'ambassades, mais des « délégations », pas d'armée, mais une « politique de sécurité et de défense commune ».Malgré les divisions qui traversent ses États membres, l'Union européenne a-t-elle une stratégie mondiale ? Est-elle capable de penser sa sécurité ? Parvient-elle à façonner son environnement ? Est-on passé, dans le rapport au monde, d'une « identité européenne » (comme on l'évoquait dans les années 1970) à une « puissance européenne » ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.2cmx17.2cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Que sais-je ?
  • ISBN :  2130584489
  • EAN13 :  9782130584483
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Maxime Lefebvre

Le jeu du droit et de la puissance

Le temps n'est plus où la guerre était la continuation de la politique par d'autres moyens. Avec la mondialisation, les relations internationales sont de moins en moins le domaine réservé des États et de plus en plus celui des institutions, des entreprises, des individus. Le droit [....]...

La politique étrangère européenne

L'Union européenne a, depuis le traité de Maastricht (1992), une « politique étrangère et de sécurité commune ». Après de longues années de négociations institutionnelles, le traité de Lisbonne (2007) a laissé un goût d'inachevé : l'Union a pour la représenter une présidence [......

Voir tous les livres de Maxime Lefebvre

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La politique étrangère européenne

L'Union européenne a, depuis le traité de Maastricht (1992), une « politique étrangère et de sécurité commune ». Après de longues années de négociations institutionnelles, le traité de Lisbonne (2007) a laissé un goût d'inachevé : l'Union a pour la représenter une présidence bicéphale et un « Haut Représentant » qu'on n'a même pas voulu nommer « ministre des affaires étrangères »; elle n'a pas de service diplomatique, mais un service « pour l'action extérieure », pas d'ambassades, mais des « délégations », pas d'armée, mais une « politique de sécurité et de défense commune ».Malgré les divisions qui traversent ses États membres, l'Union européenne a-t-elle une stratégie mondiale ? Est-elle capable de penser sa sécurité ? Parvient-elle à façonner son environnement ? Est-on passé, dans le rapport au monde, d'une « identité européenne » (comme on l'évoquait dans les années 1970) à une « puissance européenne » ?