share_book
Envoyer cet article par e-mail

les oeuvres d'art les plus chères du monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
les oeuvres d'art les plus chères du monde

les oeuvres d'art les plus chères du monde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "les oeuvres d'art les plus chères du monde"

Depuis la vente du tableau « Les Tournesols » de Vincent Van Gogh, adjugé par Christie's pour la somme record de 39,9 millions de dollars le 30 mars 1987, l'intérêt pour le marché de l'art est devenu un véritable phénomène de société et désormais, les records de prix sont révélateurs des nouvelles tendances de relations à l'art. De « L’homme qui marche » de Giacometti (1960), datant de 1905, sculpture monumentale vendue récemment 92 621 600 millions de dollars, à la sculpture du « Golden Calf » (veau avec des cornes de taureau et des sabots de cheval en plaqué or) de l’artiste contemporain Damien Hirst vendue à 16 millions de dollars en passant par le tableau méconnu de Rubens représentant « Le Massacre des Innocents », qui sommeillait dans la collection d’un particulier, vendu à 45 millions de livres sterlings alors qu’il était estimé entre 4 et 6 millions à Londres en 2002, les records n’ont cessé de provoquer la surprise et de mettre la presse en émoi depuis une vingtaine d’années. Tableaux anciens, impressionnistes, postimpressionnistes, modernes, contemporains mais aussi photographies, installations, sculptures… 150 œuvres, adjugées pour des sommes exceptionnelles, selon leur catégorie, la période de l’artiste ou la technique sont ici répertoriées et donnent la mesure du prix que notre société attache à l'art aujourd'hui. Et pour chaque œuvre une histoire, qui s'inscrit parfaitement dans l'histoire de l'art, mais aussi sa petite histoire du marché qui l'inscrit dans notre époque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.8cmx20.2cmx25.2cm
  • Poids : 1378.9g
  • Editeur :   éditions Du Chêne Paru le
  • ISBN :  2812302631
  • EAN13 :  9782812302633
  • Classe Dewey :  709
  • Langue : Français

D'autres livres de Judith Benhamou-Huet

Global Collectors : Collectionneurs du monde

Qui sont aujourd'hui les collectionneurs d'art ? Quelles sont leurs motivations ? Mercantiles ou compulsifs, passionnés ou philanthropes... On les admire, on les courtise, on les critique aussi. La vérité est qu'on les connaît peu. Si les noms des plus célèbres d'entre eux affleurent immédiat...

Les artistes ont toujours aimé l'argent: D'Albrecht Dürer à Damien Hirst

La société contemporaine considère d'un mauvais œil les Jeff Koons et autres Damien Hirst qui ne cachent pas leur désir de richesse. Pourtant, des artistes ont toujours créé pour devenir prospères et reconnus. Au XXe siècle, Magritte a "fabriqué" en série ses pipes qui n'en étaient pas. ...

Voir tous les livres de Judith Benhamou-Huet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Depuis la vente du tableau « Les Tournesols » de Vincent Van Gogh, adjugé par Christie's pour la somme record de 39,9 millions de dollars le 30 mars 1987, l'intérêt pour le marché de l'art est devenu un véritable phénomène de société et désormais, les records de prix sont révélateurs des nouvelles tendances de relations à l'art. De « L’homme qui marche » de Giacometti (1960), datant de 1905, sculpture monumentale vendue récemment 92 621 600 millions de dollars, à la sculpture du « Golden Calf » (veau avec des cornes de taureau et des sabots de cheval en plaqué or) de l’artiste contemporain Damien Hirst vendue à 16 millions de dollars en passant par le tableau méconnu de Rubens représentant « Le Massacre des Innocents », qui sommeillait dans la collection d’un particulier, vendu à 45 millions de livres sterlings alors qu’il était estimé entre 4 et 6 millions à Londres en 2002, les records n’ont cessé de provoquer la surprise et de mettre la presse en émoi depuis une vingtaine d’années. Tableaux anciens, impressionnistes, postimpressionnistes, modernes, contemporains mais aussi photographies, installations, sculptures… 150 œuvres, adjugées pour des sommes exceptionnelles, selon leur catégorie, la période de l’artiste ou la technique sont ici répertoriées et donnent la mesure du prix que notre société attache à l'art aujourd'hui. Et pour chaque œuvre une histoire, qui s'inscrit parfaitement dans l'histoire de l'art, mais aussi sa petite histoire du marché qui l'inscrit dans notre époque.